Hogwarts' Tomorrow

Hogwarts' rebirth
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Adam McAdam, Professeur d'étude des moldus

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam McAdam
Professeur d'étude des moldus
Adam McAdam

Messages : 72
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Professeur
Matière préférée: Etude des moldus / Sortilèges

MessageSujet: Adam McAdam, Professeur d'étude des moldus   Jeu 27 Déc - 19:28

(Vous l'attendiez ? Le voici.... Bon finalement, pas de familiers.... déjà assez à lire pour vous come ça... Encore désolé de mon retard.)

FICHE D'IDENTITE

Nom
: McAdam
Prénom: Adam
Age: 25 ans (Né un 20 Octobre)
Nationalité: Écossaise ! Comment ça on dit anglaise.... ah ? Bah disons humaine alors ! Tout plutôt qu'anglais...
Lieu de naissance: Froggie
Lieu de résidence:

13, Roseberry Street
Glasgow

Famille: Moldus
Père: Andrew McAdam, 50 ans, barbier à Froggie. Personnage inintéressant au premier abord, qui n'a eu pour seul influence intéressante sur Adam que de le laisser aller à Poudlard quand il a compris certaines choses de la vie. Comme l'existence de la magie, chose qu'il a assimilée environ 9 ans après l'admission à Poudlard d'Adam.
Mère: Lauren McMahon, 52 ans, auteur de livre pour enfants. Lauren est beaucoup plus intéressante et influente par rapport à Adam. En effet, en tant qu'auteur de contes, elle l'a toujours poussé à croire au surnaturel, et non au "flouse" comme le disait son paternel. Ainsi Adam a grandi bien plus proche de sa mère, dans les légendes qu'elle lui racontait. Lorsque Lauren a eu connaissance de l'admission d'Adam à Poudlard elle n'avait pas tout compris... Mais elle a réalisé, plus tard. Environ 9 ans plus tard. De fait Adam est resté brouillé avec ses parents longtemps, et, il a dès qu'il a pu, quitté le foyer familial. Passant l'été à travailler dans le monde des sorciers ou des humains.
Frères, soeurs: Emma McAdam, petite soeur de 10 ans qui n'a aucun pouvoirs magiques, aucune connaissance, et qui ne connait que très peu son frère, et vice de Versailles... euh... versa
Autres personnes importantes: Personne.

FICHE SORCIER

Âge auquel vous avez arrêté l'école: 19 ans, ASPICS à 18 ans (né après le 31 Juillet) et un an de formation pour être oubliator.
Ancienne école: Poudlard, maison Poufsouffle.

FICHE SIGNALETIQUE

Description physique: Adam est un jeune homme au cheveux auburn et mesurant environ 1 mètre et 80 centimètres. Ses yeux souffrent d'hétérochromie, il a ainsi un oeil gauche bleu avec une tache marron et irrégulières assez étendue au centre, son oeil droit, quant à lui, est d'une couleur très sombre et presque noire unie (voir particularités). Il porte couramment un manteau rouge bordeaux plutôt long, enfin comme un manteau, jusqu'aux genoux. Il a une canne à bout rond en bois dont le pommeau a un aspect étrange du fait qu'il est rayé en blanc et noir, les rayures ont des formes courbes comme celles d'une confiserie. Cet homme assez classieux, enganté de mauve, au visage jeune et pale et à la coupe au bol pas coupée depuis 3 mois révèle néanmoins un détail choquant si l'on s'attarde sur sa personne. Deux en fait. Le premier étant un grand sourire figé et dérangeant qui laisse apercevoir des dents d'une blancheur immaculée. Le deuxième, beaucoup plus choquant encore, est un pantalon à pattes d'éléphant noir avec des fleurs bordeaux et blanches qui renvoient au manteau et à ses dents. En dessous du manteau, une chemise noire avec un col qui semble large se découvre. Ses lèvres sont plutôt très rougeâtres on y verrait presque du rouge à lèvre, mais ce n'est pas ça non plus. Le tout coiffé d'un haut de forme noir.

Description mentale: Adam est très taquin et plutôt coquin. Réservoir à bêtises douces, il ressemble à un grand idiot et n'en pense pas moins de lui-même. Il n'a que peu de honte et pas peur du ridicule, de la mort ou de la plupart des choses qui hantent ce monde (si ce n'est de voir se briser l'amour entre deux êtres, surtout quand il est l'un des deux). Sa vie est simple, aussi ne se prend-t-il pas trop la tête à chercher la petite bête un peu partout surtout là où elle n'est pas. Il fait les choses et réfléchit après, de toute façons, les gens le prennent en général pour un fou et un idiot, et l'excusent souvent. Seuls ceux qui le connaissent savent à quel point il est doué dans ce qu'il entreprend avec sérieux. En tant que professeur, il est étrange et non conventionnel. Il aime faire changer les choses, choquer, ses élèves et le reste du corps enseignant. Les opposer à une chose dont ils n'ont pas l'habitude. Il trouve ça tellement plus amusant.

Particularité: Son oeil droit et sombre n'est autre qu'un faux-oeil magique. Il est enchanté avec un sort de détection et détecte tout les êtres vivants approchant Adam. Ainsi il devrait bouger énormément, mais ce n'est pas le cas. Extérieurement, l'oeil s'attache à la personne qui le regarde. Ainsi quel que soit le nombre de personnes dans l'assemblée, et la position où l'on se trouve par rapport à l'oeil, on a l'impression d'être fixé par celui-ci, ce qui est assez désagréable.

POUR LA PETITE HISTOIRE


Enfance:

Froggie, Bords du Loch :

Adam naquit dans cette petite ville écossaise. Tradition marquée, anti-anglicisme crystallisé dans l'air, mais pas dans sa famille. Etrangement, les McAdam père et mère sont étrangement tolérants et ne se laissent pas emporter par ce mouvement. Néanmoins, il poussent Adam à s'interesser aux tradition écossaises. Bizzarerie encore, à chaque fois que le jeune Adam jouait de la cornemuse, il arrivait une bizzarerie. Surtout si les fluttes de l'instrument étaient en bois. Le jeune McAdam n'aimait pas le son criard et canard de l'instrument. De même pour le kilt, il refusait d'en porter car il avait froid sous ses jupes. Ses parents tentèrent quelques temps de lui imposer de s'inclure dans la société conservatrice de Froggie. Puis lâchèrent finalement la bride. C'était son père qui avait été le plus dur à convaincre. Sa mère soutenait souvent Adam, et, il s'entendait bien avec elle qui lui racontait souvent de tonnes d'histoires de magies et de monstres. Ce fut ce qui ressortit de l'enfance d'Adam, un amour pour les histoires et tout ce qui pouvait permettre de voir le monde différemment. Son enfance fut, grâce à cela globalement heureuse, il jouait sur les bords du Loch, espérant désespérément un jour voir le monstre qui était sensé y résider. Il passait ses étés à vagabonder dans la nature aux alentours de Froggie, cherchant si le hasard ne mettait pas quelques hasard sur sa route.


Dernière édition par le Mer 9 Jan - 14:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam McAdam
Professeur d'étude des moldus
Adam McAdam

Messages : 72
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Professeur
Matière préférée: Etude des moldus / Sortilèges

MessageSujet: Re: Adam McAdam, Professeur d'étude des moldus   Jeu 27 Déc - 19:31

La lettre qui fit tout basculer:

Froggie, Bords du Loch, 1989 :

C'était l'été de ses 11 ans. Adam était, comme à son habitude, sur les bords du Loch à sonder la brume à la recherche d'une quelconque forme dinausorienne.
C'est alors qu'une forme se dessina dans la brume. Adam s'arrêta et regarda plus précisément. Un hibou le survola alors, passant très près de lui et lâchant quelque chose. Adam, surpris, ne bougea pas pendant un instant, puis, baissant ses yeux vers le sol vit une enveloppe. Une enveloppe lui étant adressée. Il la ramassa, et commença à prendre le chemin du cottage familial. Sur le chemin il observa la lettre, ne sachant trop quoi faire. Le sceau lui parut étrange, c'était rare d'en voir en même temps. Arrivé, il alla directement voir sa mère.

"Maman !
- Oui ?
- Euh... on m'a donné cette lettre bizarre.
- Et bien lis-là !"

Lauren prit se retourna vers son fils. C'était rare qu'il reçoive du courrier. Adam ouvrit la lettre, la lut, et ne parla plus... Sa mère ne comprenait pas.
"Et bien qu'est-ce qu'il y a ? Elle lui prit la lettre des mains. Et ne comprit pas non plus la chose. Une école de magie. Qu'est-ce que c'était que cette blague? C'est ce que pensa sa mère, dès le premier abord. Adam, lui par contre pensa différemment. Alors la magie existait !
"Maman, maman tu te rends compte la magie existe, c'est génial. En plus je vais apprendre la magie. Maman, tu avais raison !
- Non.... non c'est une blague, la magie ça n'existe pas... voyons... ça n'a jamais existé... c'est juste pour se rassurer... Nous en parlerons avec ton père ce soir."
Lauren était troublée et elle ne savait pas quoi faire. L'après-midi passa tranquillement, et le soir Andrew revînt.
"Papa ! Papa ! C'est trop fort ! Je suis admis à Poudlard. A Poudlard !
- Hey ! hey ! bonhomme, du calme. C'est quoi cette histoire, c'est quoi Poudlard ?
- Ben... Poudlard l'école de magie !
Adam tendit la lettre reçue dans l'après-midi à son père. Celui-ci ne comprenait pas. Il regarda le papier très bien écrit. Lu la lettre, il comprenait de moins en moins. Il regarda sa femme. Elle lui renvoya son regard soupçonneux et inquiet. Aucun des deux ne comprenait, ni l'inquiétude de l'autre, ni même d'ailleurs ce que signifiait vraiment cette lettre.
"Allons Adam c'est une blague, rien de plus. Laissons ça de côté.
- Mais...
Trop tard, son père avait déjà déchiré la lettre et les morceaux avaient disparus dans la poubelle de la cuisine. Les jours suivant, une lettre arriva à la maison par jour. Mais les parents d'Adam, convaincus d'une blague la jetèrent à chaque fois à la poubelle. Ce ne fut qu'une semaine plus tard, le jour du 30 Août qu'Adam en sut plus. Alors qu'il faisait des ricochets sur les bords du Loch, une personne étrange arriva. Un vieil homme avec une barbe assez longue, comme s'il avait vécu vraiment vraiment très longtemps. Il se présenta sous le nom de Dumbledore, il était le directeur de Poudlard selon ses mots. Il discuta longtemps avec les parents d'Adam, celui-ci ne comprit que peu de choses à la discussion. Par contre il comprit que le verre exemple qui s'était envolé n'était pas un rêve. Avec ça, ses parents avaient bien étaient obligés d'être un peu moins scpetiques Il comprit aussi la phrase "Veux-tu venir apprendre la magie Adam ?". Phrase à laquelle il s'était empressé de répondre par l'affirmative. finalement, Dumbledore l'avait guidé dans les avant-postes de la magie à Londres, il lui avait fait découvrir toutes les choses à savoir qu'aucun moldu n'aurait pu savoir. Chemin de traverse, voie 9 3/4 et autres. Adam vivait un rêve. Sauf que celui-ci était réalité. Il trépignait, et c'est avec plaisir qu'il fit sa première rentrée.

Années scolaires sorcières:

Les premières années, ou rencontre avec Jack le sorcier :

Adam se plaisait à Poudlard. Même les bords du Loch ne lui manquaient pas. Surtout qu'il y avait un très beau lac à Poudlard. Il pouvait donc prendre l'air de l'école totalement à son aise. Il étudia dur et réussi finalement. Rare descendant d'une lignée moldue pure, il faisait figure d'animal de foire et avait très bien appris le sens de l'expression "Sang-de-bourbe". En plus de cela, il était assez excentrique et extravagant. N'aimant pas tous les cours, ni même tout de la magie, il passait chaque année de justesse. Il ne travaillait avec acharnement que ce qui lui plaisait vraiment. C'est ainsi que les potions était un petit eu travaillées, la métamorphose passait assez loin au-dessus de sa tête, la défense contre les forces du mal l'amusait, et le cour de sortilège le passionnait, c'est là qu'il se prit d'amour pour une caste de sortilèges en particulier, tous ceux qui consistaient à faire voler les choses et les faire bouger. Il travailla d'arrache-pied cela et le maîtrise parfaitement. L'autre sort qui le passionna fut le sortilège d'oubliettes. Encore enseigné à Poudlard à son arrivée, il advint en trois ans suffisamment de faits inexpliqués et gênant que les témoins avaient tous oubliés pour que le sortilège soit qualifié de dangereux et que son apprentissage ne fut pas poursuivit. Cela n'empêcha pas pour autant Adam de continuer sa pratique. Mais il réduisit cela.

Ses étés par contre étaient éprouvant. Ses parents ne comprenaient pas, ne comprenaient pas la communication par hiboux. En fait ils ne comprenaient rien et finissaient souvent par saouler Adam plus que mesure. Il avait beaucoup de mal à ne pas se disputer avec eux l'été, et, au maximum tentait de passer un maximum de temps loin du cottage.

En troisième année il rencontra une personne qui serait importante pour lui jusqu'à sa sortie de Poudlard : Tamara O. Fitzgerald. Rouquine joyeuse et souriante à laquelle il n'avait jusqu'alors que peu prêté attention du fait de son "originalité" à elle aussi. Un jour où il avait fait s'envoler et s'entrechoquer les chaises des professeurs Rogue et McGonagall dans la grande salle. Ce qui avait causé un grand fou rire dans l'assemblée, et la rage des deux professeurs, qui malheureusement ou pas pour Adam avait combiné toute leur énergie négative pour retrouver le coupable et le coller. Il fut puni avec elle. Condamné à faire la poussière avec la jeune fille. Il discutèrent et se rendirent compte qu'ils étaient finalement assez proche. Leur amitié naissante grandit doucement, mais beaucoup s'accordèrent pour dire qu'ils était le deuxième duo le plus catastrophique de l'école après les jumeaux Weasley. Mais Adam et Tamara, eux, ne faisaient pas des bêtises tout le temps. Juste de temps en temps, par jeu, ennui ou simplement par vengeance. Tout allait bien pour Adam. Il était en 4e année, avait 15 ans, et du haut de ses 15 ans, avec sa belle acolyte, amie et parfois plus, en privé, il se sentait bien.

15 Ans et plus, émancipation :

Ce fut l'été de ses 15 ans, au bout de trois jours chez parents, Adam se fâcha durablement avec eux. Il n'y retournerait plus. C'est ainsi que pour la toute première fois Adam décida de ne pas rentrer chez lui. Il s'était trouvé un travail d'été à Pré-au-Lard. Cet été-là fut le premier de sa vie de sorcier qui se passa agréablement. Il était fatigué de servir toute la journée boissons et repas à des clients pas toujours agréable. Mais au moins, ses parents ne lui pesaient pas. Il reçut aussi sa première paye. Bien que ses parents continuent de subvenir au besoin en fournitures scolaires qu'il avait, il avait néanmoins décidé de se mettre à s'autofinancer. Cela lui permit de commencer à avoir quelques économies. Il recommença de tels rituels tous les étés à partir de là. Cela lui permettait de ne pas voir ses parents ce qui devint salvateur pour lui. Il passait aussi un peu de temps seul avec Tamara, il en profitait. L'été, ils n'étaient pas obligés de se voir en robe de sorcier et dans des couloirs bondés. L'un comme l'autre en profitait. Les cours quand à eux ne changeaient pas beaucoup. Adam eut ses buses de justesse. Et finalement arriva au ASPICs

    Notes des buses :
  • Soins aux créatures magiques : E
  • Astronomie : P
  • Botanique : A
  • Défense contre les forces du Mal : E
  • Étude des moldus : O
  • Histoire de la magie : T
  • Métamorphose : P
  • Potions : E
  • Sortilèges : O Félicitations du jury


    Note des ASPICS :
  • Soins aux créatures magiques : O
  • Défense contre les forces du Mal : E
  • Étude des moldus : O
  • Potions : E
  • Sortilèges : O Félicitations du jury

Adam et son sort d'oubliettes allèrent faire un tour du côté du marché de l'emploi dans les rangs d'oubliators du ministère.

Relations déjà établies:
Tamara O.Fitzgerald, elle est déjà là, pour savoir qui elle est pour moi, lisez mon histoire voyons...


Dernière édition par le Sam 2 Fév - 15:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam McAdam
Professeur d'étude des moldus
Adam McAdam

Messages : 72
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Professeur
Matière préférée: Etude des moldus / Sortilèges

MessageSujet: Re: Adam McAdam, Professeur d'étude des moldus   Jeu 27 Déc - 19:38

CV:

Jeu de mémoire :

Rengagé dans une année d'études pour devenir oubliator, Adam se plait dans sa nouvelle vie. Sa vie après Poudlard. Que devient Tamara ? Que fait-elle ? Où est-elle ? Pendant un an Adam n'a aucune nouvelle, et pire même, il n'a que peu ou pas le temps de lui donner des sienne, tellement occupé par son apprentissage. Il y a un certain nombre de prétendant et peu de places. Adam est exemplaire dans la seule chose nécessaire à un oubliator. La capacité à faire oublier. Il réussit même à, summum de son art, lancer le sortilège d'oubliettes sans que personne ne s'en rende compte, il se munit d'une canne en bouleau et fait installer sa baguette dans le même bois à l'intérieur de celle-ci. Sa canne fonctionne alors comme une baguette. Il n'a plus besoin de pointer ni même d'incanter l'oubli sur les gens à la fin de sa formation. Ainsi, il se voit engagé par le gouvernement. Plus libre au bout de deux ans de travail acharné, il essaye de contacter Tamara, mas son hibou revient bredouille, portant toujours sa lettre. Sorcier reconnu comme doué dans son domaine, il grimpe peu à peu les échelons hiérarchiques. Pendant l'année de ses 21 ans, il commence même à travailler avec certains aurors pour "nettoyer" derrière eux. C'est peu de temps avant ses 22 ans, en Mai 1999 qu'un nouveau chamboulement de sa vie survient.

Reconversion forcée :

Alors qu'il travaillait avec l'auror Nicholas Van Helsing (je parle d'un descendant du professeur Van Helsing de Bram Stocker, j'étriperais personnellement quiconque pensera à un film récent qui porte ce nom.), le métaphysicien chasseur de vampires. Un homme simple, un peu fou. Il paraît que c'est de famille. Londres connaissait alors une vague de meurtres étranges et inexpliqués. Pour Van Helsing, ils étaient loin d'être inexpliqués. Vampire ! Le ministère de la magie avait délégué Adam pour couvrir les possibles débordements de l'auror un peu trop zélé parfois. Oubliator talentueux, il avait accepté avec respect et s'était retrouvé avec un pieu à sa ceinture caché sous son manteau et une gousse d'ail dans chaque poche. L'effet sur son talent de séduction fut immédiat. Plus personne n'osait l'approcher. A part l'auror. Il cherchèrent le vampire pendant près de deux mois. Il finirent par le trouver, dans un endroit pourtant évident. Siège autrefois du plus grand des vampires, l'abbaye de Carfax. Van Helsing était un homme orgueilleux, et il voulait arriver de nuit. Il était accro à l'adrénaline et seul le combat avec un vampire au sommet de son pouvoir lui en délivrait une dose suffisante. Une folie de plus au tableau. Malheureusement le vampire, ils n'avaient jamais su son nom, était bien plus fort que prévu.

Adam et Van Helsing étaient exténués, le monstre était toujours fort. Ils lui tendirent un piège. Utilisant McAdam afin de permettre à Van Helsing de tuer le monstre. Alors qu'il attirait le monstre, la mort fonçant sur lui Adam eut une pensée. Une seule. Pour une seule personne. Tamara, qu'il n'avait revu depuis Poudlard, cinq ans déjà. Que devenait-elle ? Où était-elle ? Il aurait bien aimé le savoir. Ce soir-là il ne mourut pas. Le vampire, sous sa forme la plus monstrueuse lui avait sauté dessus, l'amputant d'un oeil. Adam était tombé à genoux sous la douleur. Mais celui qu'ils affrontaient était loin d'être dénué d'intelligence et s'était alors retourné contre Van Helsing, lui sautant dessus. Adam avait réagit, aussi vite que possible, pas assez vite à son goût. Il avait cru être plus loin du vampire qu'il ne l'était en fait. Il n'avait pas pour autant raté le coeur. Ce jour-là, il avait béni le pieu de chêne que Van Helsing l'avait forcé à porter. Utilisant ses dernières forces physiques et magiques pour transpercer les os et cartilages qui dans le dos protégeaient le coeur. Il avait vaincu la bête, et la bête avait vaincu le dernier des Helsing. Il tomba de fatigue à côté de leur adversaire. Van Helsing, mourant, était juste en dessous. Ses dernières forces à lui, lui servirent à décapiter leur terrible adversaire. Van Helsing avait un poumon perforé, dans le meilleur des cas, il en avait pour une à deux heures.

"Nous avons réussi McAdam. Vous avez réussi. Vous feriez un bon auror vous savez...
- Non monsieur, je ne pense pas... et puis...
- Écoutez j'ai un certain talent pour déceler le potentiel des gens. Vous êtes un excellent oubliator, vous vous débrouilleriez très bien en tant qu'auror et les créatures vous aiment bien. Pour un enfant de moldus, c'est rare et inattendu. Vous avez mon admiration en tout cas.
- Et si... et si j'essayais plutôt de vous conduire à l'hôpital ? Ce serait plus utile que de rester là. Ou au ministère... je ne sais pas..."
Adam tourna la tête vers la lueur du soleil levant et soupira.
"Ça va être compliqué hein ?"Dis Nicholas.
"C'est le moins qu'on puisse dire en effet...
- Allez, de vous inquiétez pas, j'ai envoyé un hibou au ministère hier soir, les renforts ne devraient pas tarder. Je leur ai dit de prévoir des guérisseurs."
Il cracha du sang en achevant ces mots.
"Taisez - vous vieux fou. Vous allez finir par mourir. On l'a battu, mais on aura gagné que quand vous serez soigné !
- Hurf ! J'aime bien votre façon de voir les choses. Vous savez avec les sortilèges que vous maîtrisez vous feriez vraiment un... bon auror. Vous êtes sûr que ça ne vous intéresse pas ?
- Non... j'ai eu ma dose pour un moment je crois... en fait... j'aimerais bien devenir professeur... pour changer."
Il y eut tout à coup des bruits de pas violents venant d'un peu partout. De l'agitation. Un cri :
"VANHELSING ! MCADAM ! OU ETES-VOUS ?"Adam inspira.
"NOUS SOMMES LA ! La cavalerie est arrivée il semble..."
Il sourit. Cinq personnes s'approchèrent d'eux. Adam n'en pouvait plus. Il s'endormit en voyant les silhouettes. Entendant des murmures, puis tout à coup plus rien. Il dormait, il rêvait. Il était bien loin de tout cela. Sur les bords du Loch. Il paraît qu'on revoit toute sa vie défiler devant soit, Adam revit son enfance. Il revît Dumbledore venant le chercher pour l'amener à Poudlard, sa dispute avec ses parents, une vive lueur jaunâtre. Hein ? Qu'est-ce que ça faisait là ? C'était aveuglant, il plissa les yeux. Leur laissa le temps de s'habituer à cette lumière. Son oeil droit s'habituait bien plus facilement que le gauche. Étrange... Il tourna la tête. Il ne voyait pas comme avant, sa peau le tirait aux alentours de l'oeil droit. Il leva sa main vers son oeil. La mémoire lui revint alors que sa main touchait la cicatrice qui allait désormais de son nez, pile entre les deux yeux, jusqu'à l'autre extrémité de l'oeil droit. Il était désormais borgne. Décidemment ce n'était pas très agréable. Un trou s'étendait à l'emplacement de son oeil. Une main lui toucha la jambe et une voix retentit.
"Alors McAdam ? Comment vous sentez-vous ?La voix était douce. Il ne savait pas qui s'était. Une femme. Il tourna la tête. Une femme dans des habits de guérisseuse se tenait près de lui. Il ne s'en était même pas rendu compte. Il se releva, souriant.
"Oui ! Ça va... j'imagine... Et Van Helsing ? Comment va-t-il ?
- Ne vous inquiétez pas pour lui, il a eu de la chance. Si vous allez mieux vous allez devoir aller faire votre rapport au ministère, ils sont inquiets.

Adam se releva. Il n'avait plus mal et se sentait reposé. Il regarda la guérisseuse de son oeil unique."Oui... J'y vais, si vous permettez que je m'habille et que je me coiffe. La femme sortit. Il se leva. Des affaires propres, les mêmes que celles qu'il avait pendant son combat, mais propre. Il se coiffa un peu. Rabattant ses cheveux pour faire une mèche sur la droite, cachant son oeil comme il pouvait. Finalement il n'avait servit à rien en tant qu'oubliator. Juste en tant que sorcier. Il alla directement au ministère de la magie. Van Helsing avait sûrement besoin de repos. Traverser les rue en ne voyant le monde qu'à moitié l'inquiéta tout à coup. Il gardait le sourire. Son sourire énigmatique qu'il se plaisait à arborer. Mais cette fois-ci c'était difficile, il avait du mal à évaluer les distances. Il avait du mal à percevoir la totalité du monde. Il se pressait. Devenait-il paranoïaque ? Était-ce cela de perdre un oeil ? Quel dommage que les guérisseurs n'aient pu sauver cet oeil. Quand il arriva au ministère il se dirigea vers le bureau de son supérieur. Mais ce fut finalement devant celui-ci, le chef de la division auror et le ministre lui-même qu'il conta ses aventures avec le chasseur de vampires et autres monstres. Quand il pu enfin retourner à Ste Mangouste, le chasseur n'était plus là, déjà partit vers d'autres choses. Une simple lettre lui subsistait, adressé à Adam.

Mon cher ami,

J'ai envoyé, comme je pensait le faire, une lettre pour vous recommander. Au poste que vous voudrez. Je continue de penser que vous feriez un excellent chasseur de vampires. Si nous nous revoyions, m'apprendrez vous vos sortilèges de lévitations... le wingardium leviosa... qui aurait pu croire qu'il soit autant exploitable. Je leur ai aussi fait part de votre volonté d'enseigner. Il vous proposeront , je l'espère pour vous quelque chose d'intéressant. Je m'en vais en Autriche. Vous le savez, il y a toujours du travail quelque part. Pour votre oeil, je vous recommande Aston Lawrence. Un opticien et ami qui fait des yeux magiques de grande qualité. Ici même à Londres. Allez lui rendre visite si la borgnitude ne vous satisfait guère. A bientôt.
Nicholas Van Helsing

Après cela. Adam fut recruté comme formateur. Il formait tous les jeunes qui sortaient de Poudlard, et qui voulaient devenir oubliators. On n'apprenait pas l'oubliettes à Poudlard, plus depuis lui. Parfois il en riait. Il avait réessayé de joindre Tamara, mais il n'avait toujours aucune réponses. Son travail de formateur lui plût six mois, puis... il se rendit compte de deux graves problèmes :
- Les élèves ne savaient pas suffisamment bien se comporter vis-à-vis des moldus.
- Les élèves étaient bien trop formatés.
Il fallait prendre en main le problème, et vite, mais bien plus à la source. Dans son année en tant que formateur, il avait pris la peine de se faire fabriquer un faux-oeil par Mr Lawrence. Celui-ci avait fait un chef d'oeuvre. "Son chef d'œuvre" comme il le disait. En tout cas, il était vraiment très pratique. En 2002, Il décida donc de quitter son poste de formateur oubliator. Il reçu une recommandation du ministre en personne, à laquelle il pouvait ajouter celle e Nicholas Van Helsing, bien que généralement il préférait montrer celle du chasseur en premier.



Un p‘tit cour pour la forme :


Adam entra dans la salle de cours et regarda ses élèves en train de s'installer à leurs pupitres. Il les regarda d'un air bienveillant, ils s'assirent finalement tous. Il les contempla. Souriant. Il joignit ses mains devant sa bouche. Et passa entre les rangs. Puis il s'adressa aux élèves en disant :
"Vous vous demandez peut-être pourquoi je vous regarde comme ça sans rien dire. Quoique j'ai parlé maintenant. Enfin bref. Je vous ai bien observé. Vous vous êtes tous assis. Dommage que vous soyez déjà formatés. Pourquoi vous êtes-vous assis? Vous passez votre temps à dire que vous êtes différents des moldus, à vous considérer comme supérieurs. Pourtant, ici, sorti de l'uniforme qui est différent, vous ressemblez à une jolie classe de moldus au collège. Non sincèrement pour le coup vous avez été aussi "bêtes". Il fit un petit signe d'apostrophe avec ses doigts autour de son visage en se penchant un peu, puis se redressant, il dit : Bon! Le premier contact est pris. Il retourna vers son bureau et s'arrêta au premier rang, puis se retourna vers l'élève du premier rang à sa gauche, il dit : Alors quel est votre nom? Une fois qu'il eu une réponse il dit :Vous pensez quoi des moldus? Encore une réponse. ("Il sont idiots, ils ne comprennent pas la magie et refusent de la voir!")

Ah! C'est vrai, mais si je vous dis que la foi catholique a raison, vous pourriez être choquée. Après tout la magie est votre dieu à tous. Vous avez foi en elle. Il s'adressait à tout le monde et se remis face à tout le monde en se redressant. Bon on va voir si vous sauriez réagir comme des moldus! Après tout c'est un premier pas. Je vais vous apprendre à observer, ce qui vous servira toujours avec les moldus comme avec les sorciers, même pour d'autres cours. C'est important de savoir observer. Ensuite vous apprendrais de front à agir comme des moldus et à réagir comme des moldus. Enfin je vous apprendrais les rites et les coutumes des moldus. Mais cela sera fait petit à petit. En même temps que vous commencerez à mimer les moldus. Si une coutume si rapporte je vous l'expliquerait. Mais je veux voir où vous en êtes. Sur ce, Levez-vous! Mais ne sortez pas le cour n'est pas fini. Poussez-moi ces pupitres, je veux voir le sol de la salle. Les élèves finisse tôt ou tard par agir. Au pire Adam les bouge, et bouge aussi les pupitres. Bon parfait maintenant une petite mise en situation. Vous! Il pointa quelqu'un du doigt. Quel est votre nom? Venez! Saluez-moi! Allez, serrez-moi la main! Chacun son tour ensuite serrez-moi la main! C'est peut-être l'acte le plus important de la société moldu. On vous juge sur ça dans de nombreuse situation.


Il finit par commenter et juger chaque salutations et chaque poignées de main. Cela suffit à terminer le premier cour. En conclusion :

"Bon voilà, c'est fini pour aujourd'hui! Rangez la salle, remettez les bureaux à leur place, et avertissez les autres! Sinon il risquent d'être surpris! Enfin c'est vous qui voyez. Bon vous pouvez y aller une fois que... Oh quoique non, laissez! Il leva sa canne, prononça discrètement une formule et les pupitres ainsi que les chaises se remirent à leur place en lévitant. Et non, je ne vous apprendrais pas de sorts, ce n'est pas mon rôle."

Il sourit, et joignit ses mains devant sa bouche pour regarder sortir les élèves en s'appuyant sur son bureau.

(Pour ceux qui voudraient savoir en quoi consiste vraient l'hétérochromie.... voilà un petit aperçu :
)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adam McAdam, Professeur d'étude des moldus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adam McAdam, Professeur d'étude des moldus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs
» [INSCRIPTION] Vous voici en étude des moldus !
» Inscription au cours d'Etude des Moldus
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts' Tomorrow :: Bien débuter :: Grimoire des inscriptions :: Fiches validées adultes-
Sauter vers: