Hogwarts' Tomorrow

Hogwarts' rebirth
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Banlieu de Londres: Chez les Candwell

Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah Candwell
Première année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Gryffondor
Fonction: Elève
Matière préférée:

MessageSujet: Banlieu de Londres: Chez les Candwell   Lun 14 Jan - 0:23

Lundi 8 juillet (16h30)

[Arrow Chemin de Traverse]

Seamus, Sarah et Luna rentrèrent chez les Candwell. La maison se trouvait dans la banlieue de Londres. Les deux fillettes avaient été acheter un livre d'anglais pour que Luna puisse s'améliorer avant la rentrée scolaire. Sarah était heureuse d'avoir quelqu'un avec qui discuter. Ça serait comme si elle avait une soeur. Elle aurait peut-être eu des frères et sœurs si sa mère n'avait pas mystérieusement disparut. Seamus ouvrit la porte, fit signe aux deux fillettes de rentrer puis il rentra à son tour. Il s'adressa alors à sa nièce:

"Si tu accompagnais Luna dans la chambre d'ami. Je vais aller vous préparer un petit gouter et je vous le monterais."

Ayant dit cela, il se retira dans la cuisine, laissant les deux enfants toutes seules. Sarah attrapa la main de Luna et lui:

"Viens je vais te montrer ta chambre. Tu pourras y déposer tes affaires."

Les deux fillettes montèrent à l'étage. la petite anglaise ouvrit une porte et pénétra dans la chambre. C'était une chambre assez grande. Il y avait un lit une place, une armoire, un bureau et une table de nuit se trouvait à côté du lit. sarah se retourna vers sa nouvelle amie:

"Voilà ta chambre. Tu peux la personnaliser si tu veux. Ne te gène pas surtout."

la petite fille alla s'assoir sur le lit suivit par Simba, qui avait prit l'apparence d'un labrador, et attendit que Luna et l'Autre les rejoignent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Luna Nansen
Première année
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Elève
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Banlieu de Londres: Chez les Candwell   Mar 15 Jan - 23:40

En pénétrant dans la maison des Candwell, Luna eut comme l'impression d'être dans ce roman de littérature française pour enfants, qu'elle avait lu dans la bibliothèque du foyer. Un où la gamine sans famille rejetée de tous se faisait à la fin adopter par des gens adorables. Elle n'était pas vraiment dans ce cas là, mais c'était le même concept : elle était invitée par la plus belle à séjourner dans son agréable maison, alors qu'elle n'avait jamais rien fait de respectable. La preuve, elle avait fugué, volé, et même été complice d'une prétendue kidnappeuse de jeunes gens ; elle avait été méprisante, égoïste, poussée jusqu'à la paranoïa. Le genre de personne peut respectable, elle l'avait représenté, alors pourquoi une enfant aussi parfaite que Sarah lui donnait-elle son amitié comme une récompense que la rouquine n'avait pas méritée ?

Elle arriva dans la chambre, les mains dans ses poches violettes et l'Autre sur l'épaule. Au passage, il s'était calmé, se rendant bien compte qu'il ne pourrait pas faire changer Luna d'avis : elle était dans un songe qui passait de cauchemar à très beau rêve, et dans cette réalité illusoire, il y avait la fille la plus belle qu'elle n'avait jamais connue. Cette enfant aux cheveux d'or, l'idéal, la perfection, une déesse. Il était depuis l'accident de son père, une vision des choses qu'on ne pouvait arracher à la petite fille, mais il était plus facile de lui enlever cette idée que de lui faire croire que Sarah n'était pas la beauté incarnée. Alors il avait abandonné à intervenir dans l'opinion de la rouquine, comme d'habitude il l'avait laissée croire ce qu'elle voulait, même s'il savait que la chute serait d'autant plus difficile.

Dans la chambre, il n'y avait rien d'autre que le mobilier traditionnel d'une chambre d'amis, mais c'était tellement plus agréable que le dortoir sentant le renfermé du foyer, et que la pièce chez les vieux où elle savait qu'elle était piégée. Elle eut donc un air heureux sous son rideau de mèches flamboyantes, et s'assit sur le lit. L'Autre se changea en chat... il devait vraiment se sentir mal dans sa peau pour changer d'animal toutes les cinq minutes, ou sinon il essayait de se faire remarquer comme d'habitude... Il se sentait peut être délaissé.

Elle ne comprit pas ce qu'elle pouvait faire si elle voulait, qui ne devrait pas la ... elle ne savait pas. Mais bientôt, elle allait s'améliorer, il y avait le livre que la merveilleuse fillette avait pris le soin d'acheter pour qu'elle apprenne un peu mieux la langue, et puis elle lui demanderait de lui prêter des romans, elle qui adorait ces histoires fictives qui la plongeaient dans un autre univers que celui qu'elle s'inventait déjà. Elle sortit de sa poche les seuls biens qu'elle avait : deux photographies, une représentant ses parents et elle, et une autre de Nasstasja et elle, sur le bâteau de la première lors du voyage pour l'Irlande du Nord, les deux provenant du monde sorcier, bougeaient. Tandis-que la charmante russo-norvégienne faisait des sourires et carressait son aigle, les deux adultes s'embrassaient de temps en temps, puis la mère recoiffait sa fille et le père faisait signe de la main. Elle posa ses deux photos sur la table de nuit, et s'assit à côté de Sarah.


"C'est très gentil ce que vous faites pour moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Candwell
Première année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Gryffondor
Fonction: Elève
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Banlieu de Londres: Chez les Candwell   Sam 19 Jan - 3:18

Sarah regarda Luna poser deux photos sur la table de nuit. Il y avait un couple avec un bébé sur l'une d'elle et une jeune femme sur l'autre. La petite anglaise se doutait que le couple qui faisait des signes dans le cadre devait être les parents de Luna. Sarah se mit à penser à sa mère. Dans deux jours elle allait avoir onze ans. Elle aurait tellement voulut qu'elle soit là lorsqu'elle allait recevoir sa lettre d'Ascadia. Elle fut tirée de ses pensées par la fillette rousse qui vint s'assoir à côté d'elle. Luna la remercia de ce que son oncle et elle avait fait. Sarah lui fit un sourire et lui répondit:

"Non c'est normal. Du moins c'est ce que je pense. Et puis comme ça je serais pas toute seule pendant les vacances et la rentrée sera moins impressionnante si je connais déjà quelqu'un. Et puis tu sais, je sais ce que c'est que de perdre quelqu'un. Ma mère a disparut quand j'avais cinq ans. Elle était Auror comme mon père. Mais un jour je la retrouverais. Tu voudras que je te montre sa photos?"

La fillette regarda la deuxième photo et demanda à Luna:

" C'est qui la jeune femme sur la photo? C'est ta grande soeur?"

Sarah attendit la réponse de l'autre fillette tout en caressant Simba qui avait prit la forme d'un chat et était venu se blottir sur les genoux de sa maitresse.

[edit : on passe la suite en hors jeu pour des raisons de manque de temps. On passse à l'anniversaire de Sarah.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Candwell
Première année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Gryffondor
Fonction: Elève
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Banlieu de Londres: Chez les Candwell   Sam 9 Fév - 16:59

mercredi 10 juillet

Le soleil filtra à travers les volets de la chambre de Sarah, venant caresser les joues de la fillette. Roulé en boule, Simba dormait contre sa maitresse. Pour cela, il avait pris la forme d'un furet. Sentant les rayons du soleil sur son visage, la demi-vélane se réveilla. Elle regarda son réveil. Il était 9h00 du matin. La petite fille s'étira, réveillant de ce fait Simba qui fit de même. Elle mit quelques secondes à réaliser que le grand jour était arrivé. C'était son anniversaire. Elle avait onze ans aujourd'hui. Elle se leva de son lit, mit ses pantoufles, et sortit de sa chambre non sans avoir dit bonjour à sa mère comme tous les matin depuis six ans. Normalement, elle aurait dû être heureuse mais son père avait disparu tout comme sa mère. Simba avait repris la forme d'un félin et marchait sur les talons de sa maitresse. Sarah se dirigea vers la porte de la chambre qu'occupait Luna et frappa.

"Luna, réveille-toi. C'est l'heure. Je t'attends en bas."

La petite fille descendit dans la cuisine , ses pas résonnant dans les escaliers. Lorsqu'elle arriva dans la pièce, son oncle était en train de préparer le petit déjeuner. Tristement, la petite vélane se dirigea vers la table et s'installa. Tout aussi tristement, elle dit à son oncle:

"Bonjour tonton."

Seamus regarda sa nièce tendrement. Aujourd'hui devait être un jour particulier pour elle mais la disparition de son père affectait énormément sa nièce et l'homme ne savait pas quoi faire avec elle.

" Bonjour ma puce. Bon anniversaire."

Le fabricant de balai s'approcha de la fillette. Il essuya les quelques larmes qui roulaient sur les joue de l'enfant et rajouta:

"Ils vont le retrouver et ton père est le meilleur auror que je connaisse. Allez tiens voilà ton petit déjeuner."

Seamus fit volé des croissants vers sa nièce et lui servit un chocolat au lait. Mais Sarah n'avait pas faim. Elle avait mal. Des larmes roulaient encore sur ses joues. Sentant la tristesse de sa maitresse, Simba posa sa tête sur les jambes de la petite vélane. Le daemon était aussi triste que la petite sorcière.


Dernière édition par le Jeu 14 Fév - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Luna Nansen
Première année
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Elève
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Banlieu de Londres: Chez les Candwell   Dim 10 Fév - 13:20

Boum, boum, boumboum. Quel était donc ce bruit ? Elle était suivie !

"Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!! Laissez-moi tranquille !"

Elle courait mais n'arrivait pas à semer l'ogresse et son compagnon, elle arrivait dans la montagne, elle se cachait dans la neige, elle grelottait de froid, elle était cachée mais elle savait que les monstres la retrouveraient. Ils détruirent la neige. Elle était là, elle hurla de peur et voulut s'échapper. Mais c'était trop tard, ils l'avaient piégée, ils la maintenaient imobile, elle essayait de bouger de partir de faire quelque chose, mais même cligner des yeux elle n'y arrivait pas. C'était fini, elle était finie ! Elle voulait crier, aucun son ne sortait de sa bouche, elle voulait pleurer, aucune larme ne jaillisait de ses yeux, elle ne sentait même plus son coeur qui battait à tout rompre cinq secondes plus tôt. Même cela elle ne pouvait pas le confirmer, le temps s'était comme arrêté. Puis elle n'entendit plus, voyant juste les deux horreurs agitter leurs lèvres flasques et leurs dents tranchantes, sentant juste l'odeur infecte du sang, son sang coulant le long de son visage, ayant un goût amer dans la bouche, et toujours le froid qui la paniquait encore plus. Puis elle ne vit plus rien, que du noir, mais était toujours pourvue d'odorat de goût et de toucher, ces trois sens restants finirent par disparraître également. Livrée à elle-même, elle n'avait plus que ses pensées pour lui tenir compagnie, elle avait perdue, elle allait se réveiller maintenant, le cauchemar était fini.

Elle se réveilla, mais eut la mauvaise surprise de se voir dans la chambre ordonnée de la maison des Candwell. Luna pleura. Elle ne retrouvait pas ses parents, ce n'était pas pour tout de suite... Pour l'instant elle dormait encore, elle avait juste rêvé dans son rêve, c'était horrible comme sensation. Frustrée, elle versa encore des larmes et des larmes, elle regarda le soleil en face, sentit le doux parfum qui s'échappait des marguerites qu'elle avait mises à sécher, et carressa le chat roulé en boule à ses pieds, qui était l'Autre. Au moins maintenant elle existait, même si cette existence qu'elle pensait irréelle n'était que relative à son rêve. Peut-être était-elle définitivement morte, et qu'elle n'agissait plus qu'à travers ce qu'elle pensait être son songe ? Ce ne pouvait pas être envisageable ! Si c'était le cas, cela voulait dire qu'elle ne reverrait plus ses parents, elle ne pouvait pas l'admettre.

Dans ce monde, on était le jour de l'aniversaire de Sarah, l'ange aux cheveux d'or. Elle passa ses petits doigts maigrelets dans ses fins cheveux flamboyants pour les dresser un peu, enfila son éternelle robe blanche qu'elle avait lavée la veille, et secoua vivement l'Autre. Il ouvrit ses yeux à l'image de ceux de son amie et elle fit un sourire se demandant s'il avait fait exprès d'avoir les mêmes couleurs qu'elle ou si cela venait par hasard. Elle prit le chaton roux dans ses bras, attrappa les marguerites séchées et s'assit sur le lit. Elle constitua une bague avec un fil de fer qu'elle avait nettoyé pour qu'il brille, et une des fleurs qu'elle mit en guise d'ornement, avec les autres elle fabriqua un bracelet, et regarda son oeuvre. Finalement elle préférait ne rien offrir à la princesse plutôt que de risquer de gâcher sa beauté avec ses horreurs. Car elle était tellement compréhensive qu'elle risquait de porter l'affreuse création de la rouquine. Elle récuppera les pétales de ses fleurs, et prenant un bout de parchemin dans le tiroir du bureau, elle les fixa dessus et écrivit avec sa plume blanche et son encre noire, les lettres mal alignées de son écriture qui composaient "Joyeux anniversaire Sarah". Elle roula le parchemin, prit un des rubans de sa robe, le défit et l'utilisa pour celler son petit mot.

Elle sortit rapidement, tenant d'une main sa dernière création, et de l'autre son petit chat qu'elle maintenait contre elle. Ses pieds nus contre le sol chaud, ses cheveux coiffés trop rapidement, elle avait vraiment l'air de ne pas mériter l'amitié d'une fille aussi jolie que Sarah. La cuisine était occupée par son amie et par son oncle Seamus. Sûrement que Sarah était triste, cela se voyait à sa mine, mais Luna n'était pas en droit de savoir ce qui la perturbait. La fillette laissa l'Autre libre de marcher au sol, et elle se plaça juste à côté de l'autre fillette. Elle ne voulait pas interrompre une quelconque discussion entre les personnes présentes, alors elle resta silencieuse. Elle avait tout de même peur de ne pas parraître polie en ne lui souhaitant pas son anniversaire, mais s'ils étaient en train de parler, elle les dérangerait... Non, elle se contenta de sourire à la belle princesse, tant pour la réconforter que pour lui dire bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Candwell
Première année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Gryffondor
Fonction: Elève
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Banlieu de Londres: Chez les Candwell   Mer 27 Fév - 17:56

Sarah vit arriver Luna dans la cuisine mais même la présence de son amie n'arrivait pas à apaiser son chagrin. Son oncle essayait de la rassurer mais la petite fille ne croyait plus en ses paroles. Ces mots, elle les avait déjà entendu quand sa mère avait disparut et les aurors ne l'ont jamais retrouvé. La petite anglaise repoussa son bol. Elle n'avait pas faim. Puis elle répondit à son oncle :

"Non, ils ne le retrouveront pas. Ils n'ont pas retrouvé maman. C'est pas juste. Pourquoi il a fallut qu'il soit auror ? Pourquoi il est partit en mission et n'est pas revenu ?"

Sur ces mots, la petite vélane se leva de sa chaise et sortit de la cuisine en larmes, Simba sur ses talons. Seamus se tourna vers l'autre fillette et lui servit un bon petit déjeuner. Tout en s'occupant d'elle il expliqua:

"Je suis désolé pour Sarah, mais en ce moment ce n'est pas facile pour elle. Son père est Auror et il y a 5 jours, on a appris qu'il avait disparu au cours d'une mission. Il faut que tu saches que sa mère a disparut comme ça quand elle avait cinq ans. Déjeunes tranquillement, elle finira par se calmer."

Pendant ce temps, Sarah était remonté dans sa chambre et pleurait sur son lit. Ce jour qui devait être un merveilleux jour était bien triste pour elle. La petite fille serrait contre elle la photo de sa mère et sanglotait :

"Pourquoi...Pourquoi ?"

Simba se transforma en furet et alla se blottir contre sa maitresse.

*Calmes-toi Sarah, s'il te plait. Il reviendra. Je suis persuadé qu'il le retrouveront. Je suis sûr que même l'Ordre le recherche. C'est pas la même époque. Cette époque est finit.*

Mais les pensées de son familier n'arrivait pas à calmer son chagrin et la petite fille continuait de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Luna Nansen
Première année
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Elève
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Banlieu de Londres: Chez les Candwell   Jeu 28 Fév - 20:12

Le cauchemar aurait pu continuer que Luna ne s'en serait pas sentie plus mal. Elle était malade, voir la beauté en larmes l'affectait, surtout qu'elle ne savait pas quoi faire. Elle était coupable ! Dans son rêve, elle était la créatrice de tous ces malheurs, et aussi fictifs qu'ils pouvaient l'être, ils n'en faisaient pas moins mal. Les larmes coulèrent sur ses joues à elle aussi, mais pourtant elle voulait être celle qui réconfortait Sarah. Ses bras entourèrent son amie, et serrée contre elle, la rouquine ne put pas empêcher son coeur de se serrer. Elle pensait sans cesse à quand elle se réveillerait, et ce désir devint plus pressant. Plus que de revoir ses parents, plus que d'oublier à jamais les monstres, plus que de retourner à vivre dans sa maison natale, elle voulait faire disparaître la douleur que ressentait l'autre fillette. Et elle se sentait coupable... Si c'était son rêve, si c'était elle...

**STOP ! Maintenant plus que jamais, il faut que tu te ressaisisses ! Tu ne rêves pas.**

"Tant de souffrances ne peuvent pas être réelles, tais-toi !"
souffla-t-elle en norvégien à l'Autre.

Mais le doute l'envahissait à nouveau, si quelques jours auparavant elle avait douté de la dimension réelle de son prétendu songe, c'était parce qu'elle pensait n'avoir jamais pu créer la beauté pure, la merveille qu'était Sarah. Cette fois, c'était la souffrance et la colère, mais surtout la souffrance qu'elle n'aurait pas été capable de produire, du moins de transmettre à quelqu'un d'autre qu'elle. Mais plus que la conviction, l'espoir cette fois la poussa à fermer les yeux, à continuer de rêver, sans se préoccuper de ce que disait l'Autre, sans penser une seule seconde que tout s'était vraiment produit. Car son faible moment de doute avait déjà suffit à la troubler, à la déprimer également. Sa seule arme contre cette tristesse, c'était cette volonté de tout effacer. Alors oui, un jour elle se rendrait compte que tout n'avait été qu'un mauvais rêve, un horrible cauchemar.

Elle se détacha de l'ange et s'assit en posant sa création sur la table. Sarah en profita pour s'échapper vers sa chambre. Puis la rouquine regarda Seamus, mais elle n'avait pas envie de déjeûner tranquillement, comment pouvait-on être calme quand quelqu'un qu'on aimait souffrait ? Elle eut une pensée pour Nasstasja, où qu'elle fut, elle aussi ne devait pas aller bien. Quoique... une fois sortie de son entourage, elle n'existait plus pour le moment. Oui, il fallait qu'elle garde en tête que la réalité de son rêve s'arrêtait là où elle ne se trouvait pas. Vis à vis de Nass, Luna pouvait être tranquille, elle repensa donc à Sarah avec l'horrible sentiment qu'elle ne pouvait rien pour elle. Lui dire que ce n'était pas réel ne l'avancerait à rien, l'autre petite fille ne la croirait pas, quand elles se retrouveraient, elle se contenterait de lui prendre la main avec douceur en espérant que ce contact pourrait lui apporter un quelconque réconfort, aussi faible serait-il. Elle regarda par la fenêtre, pensivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Banlieu de Londres: Chez les Candwell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Banlieu de Londres: Chez les Candwell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hermione Granger ( terminée)
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts' Tomorrow :: Voyages :: Grande Bretagne :: Angleterre :: Londres :: Banlieue de Londres-
Sauter vers: