Hogwarts' Tomorrow

Hogwarts' rebirth
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Accueil des professeurs

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Minerva McGonagall
Directrice de Poudlard
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Accueil des professeurs   Sam 9 Fév - 15:41

Quel plaisir de remettre les pieds dans cette merveilleuse école... Minerva se sentait bien, à présent. A Ascadia, elle s'était toujours sentie empruntée, mal à l'aise. Ici, elle retrouvait l'endroit où elle avait passé tant et tant d'années... En arrivant, elle était passée par la tombe d'Albus. Celle-ci avait été rénovée, suite à l'effraction. Elle était comme neuve. La main de Minerva caressa le marbre blanc, s'arrêtant sur la joue sculptée de l'ancien directeur. A côté, se trouvait celde celui qui avait remplacé Albus avant de lui laisser sa place. Minerva s'arrêta à côté. Elle n'avait jamais compris pourquoi il avait tant insisté pour qu'elle trouve sa place à côté d'Albus, mais soit. Elle y était. La directrice revint vers le perron. C'était là qu'elle attendrait les nouveaux professeurs. Ctait là qu'elle verrait qui avait répondu à son appel. Angoissée, excitée, elle n'avait pas encore remis les pieds à l'intérieur de la bâtisse. Elle préférait attendre de ne plus être seule, pour cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamara O. Fitzgerald
Professeur de métamorphose
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Maison:
Fonction: Sorcier du monde
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Sam 9 Fév - 18:40

Une nouvelle missive, visiblement envoyée à tous et à toutes, avait confirmé ce qu'elle avait déjà lu par hibou quelques jours auparavant, et c'est avec un sourire ravi que la nouvelle prof de métamorphose approchait de l'Ecole. Dès qu'elle avait pu être hors de vue de ceux qui ne connaissaient pas la magie, elle avait enfourché son balai, malgré le volume de jupes et jupons qu'elle arborait éternellement, et filait le nez au vent, une longue que de cheval et des boucles éparses rouges dans son sillage. Mrs McGonagall attendait à l'entrée, Tam était partie à l'aube, et sans doute était-elle l'une des premières, car elle n'aperçut pas d'autre silhouette auprès de son ancienne prof.

Après quelques tours au-dessus de la tête de la directrice de l'établissement, elle vint se poser tout en douceur auprès d'elle, et la gratifia d'une des révérences dont elle avait le secret, un rideau rouge masquant une partie de son visage comme elle se penchait en avant.

- Mrs McGonagall, bien le bonjour !

Elle se redressa et lui lança un sourire digne de tous ceux que la métamorphe la plus connue de l'école avait toujours pu connaître, et fit volte-face pour poser son regard dans la direction que Minerva observait à son arrivée, les mains croisées derrière le dos. Balai et bagage flottaient à ses côtés, sans qu'elle semble y attacher plus d'importance.

- Serait-ce donc que je suis en avance ? demanda-t-elle, un rien espiègle : la directrice se souviendrait sans doute des nombreux retards de son ancienne élève, même dans son cours qu'elle affectionnait pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bb-demain.forum-actif.net
Adam McAdam
Professeur d'étude des moldus
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Professeur
Matière préférée: Etude des moldus / Sortilèges

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Sam 9 Fév - 23:42

Adam était arrivé à Poudlard en volant. Comme sûrement beaucoup d'autres. Mais le classique balai avec tendance à le saouler. Aussi avait il enchanté un fauteuil. Plus confortable, plus pratique, plus agréable. La totale, quoi ! Ses bagages flottant derrière lui. Par où commencer ? Et bien... il ne le savait pas trop lui-même à vrai dire. Il avait vu un OBVNI (Objet sur Balai Volant Non Identifié) se poser non loin. Il s'était donc dirigé par là, intrigué par la chose, et convaincu que ce ne pouvait pas être un élève. C'était encore trop tôt. Il arriva donc à proximité des deux femmes un peu penché en avant avec sa main en visière comme s'il cherchait quelque chose. Finalement le lieu d'aterrissage n'était que l'entrée du batiment, le perron même. Logique.

Il reconnu Minerva McGonagall, logique. Non seulement il voyait son visage, mais même de loin, rares étaient ceux à pouvoir se gargariser d'avoir l'air d'avoir un balai mal placé qu'elle. Par contre, il ne voyait de l'autre femme, il le supposait à la tenue de jupes, que des cheveux roux et des vêtement ainsi qu'un balai. C'était donc elle l'OBVNI ! Il avait trouvé l'objet de sa maigre quête. La rousseur lui fit penser à une personne qu'il avait bien essayé de retrouver quand il était allé au ministère, mais... il avait été embarqué dans une affaire beaucoup moins joyeuse. Alors qu'en plus... il n'y travaillait même plus ! Il aurait aimé que ce soit bien elle, mais les probabilités étaient contre lui aussi chassa-t-il cette pensée de sa tête tant bien que mal.

Son fauteuil sur coussin d'air s'approcha des deux femmes. Elles devaient se parler mais il n'entendit pas les voix. Il appuyait désormais élégamment sa tête sur sa main droite dont le bras soutenant s'appuyait sur l'accoudoir de son fauteuil. Son oeil ciblait déjà les deux femmes. Et même à encore quelques mètres, elle devaient le sentir. Ou alors... elles étaient complétement insensible ! Les jambes croisées et un beau sourire sur le visage, sa cane toujours dans sa main gauche. Il se retrouva plus près.


Bonjour mesdemoiselles ! Ou mesdames en fait... J'espère que ce n'est pas moi que vous attendiez. Ou que si c'est le cas je ne suis pas trop en retard... Encore que le corp proffessoral serait bien réduit...

Il sourit et son oeil valide se ferma, l'autre restant, comme toujours, ouvert et inquiétant dans sa bichromie de cercle noir sur fond blanc. Ca lui faisait du bien de retrouver ce cadre de Poudlard. Il inspira, l'oeil toujours fermé. Il avait presque l'impression que le parfum de Tamara emplissait toujours les lieux. Sûrement un flashback mémoriel. Rien de bien grave, ça passerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minerva McGonagall
Directrice de Poudlard
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Dim 10 Fév - 15:51

Minerva vit avec plaisir les premiers arriver. Mlle Fitzgerald fut la première à arriver. La directrice la salua avec un fin sourire lorsqu'elle fit remarquer son avance. Oui, pour une fois, elle était loin d'être la dernière arrivée, et la directrice était agréablement surprise, elle devait bien l'avouer.

"J'espère qu'à l'avenir vous ferez preuve de la même ponctualité, Miss" fit-elle en guise de salut.

Elle ajouta un hochement de tête avant de regarder l'horizon. Le professeur le plus excentrique de l'école faisait son apparition. Un instant, la directrice se demanda pourquoi elle l'avait recruté. Mais la réponse était simple. Il était très bon. Et en cas de problèmes, elle pourrait compter sur lui. C'était aussi ce qui l'avait poussée à recruter un bibliothécaire. A cause de son passé que tous ignoraient.

"Vous êtes à l'heure, Mr McAdam. Mais il me semble que vous vous connaissez bien, tous les deux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamara O. Fitzgerald
Professeur de métamorphose
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Maison:
Fonction: Sorcier du monde
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Dim 10 Fév - 20:29

Tam scrutait l’horizon aux côtés de son ancienne professeur et nouvelle directrice. Son sourire s’était agrandi lorsque cette dernière lui avait prodigué un de ses nombreux conseils, et ses prunelles semblaient un peu plus claires, tirant sur l’olivine plus que sur l’émeraude.

- Voyons… Enseigner à nos charmantes têtes blondes les secrets de notre art ne saurait attendre ! Qu’est-ce qui pourrait bien me retenir, m’accaparer davantage, que j’en arrive à imiter nos élèves ?

L’impertinence était toujours un de ses traits de caractères, à ce qu’il paraissait. Elle jouait avec une de ses boucles rousses, ses gants vert pomme tranchant sur l’écarlate de sa chevelure. Quand un point noir s’était découpé sur le ciel matinal, pour grossir peu à peu et révéler une silhouette humaine, elle avait mis une main en visière, plissant les yeux, dont la pupille semblait s’être dilatée au point qu’un noir profond couvrait même ce qui aurait dû constitué l’iris, parsemé de quelques minuscules taches gris pâle, puis s’était tournée de nouveau, tout sourire, vers McGonagall.

- Et nous avons déjà de la compagnie, on dirait, ajouta-t-elle en étirant les bras, paumes vers le ciel, comme pour chasser une fatigue qu’elle ne ressentait pas le moins du monde : l’excitation d’une telle journée la ferait tenir, à l’évidence, jusque bien après la nuit tombée…

Elle se doutait bien que le professeur ou membre du personnel encadrant qui arrivait – parce qu’un élève ne pouvait pas arriver maintenant, et encore moins ainsi – s’était approché, et rester tournée vers la directrice tenait sans doute de la plus parfaite incorrection, mais elle s’en fichait éperdument. Elle se tournerait vers lui quand elle en aurait envie. D’ailleurs, ses bras dessinèrent un grand arc de cercle avant de revenir le long de son corps, prenant tout leur temps, mais si elle avait projeté de se tourner d’un bloc vers l’inconnu aussitôt après et de lui adresser une nouvelle révérence – nulle doute que la journée y serait propice – elle eut une seconde d’hésitation lorsque la voix de cette personne retentit.

Maman croyait au destin et à toutes ces choses occultes qu’elle raillait sans cesse. A cet instant, comme plusieurs fois ces dernières années, elle se demandait si finalement, ça n’était pas elle, la moins lucide des deux… Un mauve pâle teinta son regard, mais elle cligna des paupières une fois, deux fois, et puis poursuivit son geste comme elle l’avait souhaité, faisant face brusquement à Adam. Lui gardait les yeux fermés à cet instant. Non. Pas ‘les’. Un œil seulement. L’autre, elle l’identifia comme une prothèse magique, bien qu’elle n’eût guère l’occasion d’en voir à l’œuvre : ça, ça n’était pas du tout son domaine. Et cette cicatrice qui barrait son visage autour de l’artifice… Si elle avait fait en sorte de retrouver son regard d’émeraude, l’améthyste y reparut aussitôt et elle sentit son cœur tambouriner dans sa poitrine.

Que lui était-il arrivé ? Quel événement tragique lui avait valu, au cours de ces dernières années, de perdre l'usage de son oeil ? Des pointes de bleu sombre et d’indigo s’ajoutèrent au violet au fond de son regard, et son sourire resta figé un instant avant qu’elle ne reprenne le contrôle.

*Qu’il ne rouvre pas les yeux maintenant… enfin l’œil…*

Sa main gauche serra un pli de la jupe orange qui couvrait ses jambes, par-dessus une multitude de jupons de dentelle, et elle mua ce geste de frustration et de tristesse à la fois en révérence digne d’une diva, l’étoffe et son bras rejetés derrière elle, l’autre replié sur son ventre, un genou à terre et tête baissée. Minerva le saluait, ajoutant qu’il semblait qu’ils se connaissaient, et un pâle sourire étira les lèvres écarlate de la rouquine.

*Chacun son tour…* songea-t-elle, seul commentaire auquel elle put parvenir face à la pique de sa supérieure hiérarchique.

- Bien le bonjour, et bienvenue, commença-t-elle d’une voix qui se voulait assurée. Elle aurait d’ailleurs souhaité poursuivre sur une tirade éloquente et alambiquée, mais étrangement, les mots refusaient de s’agencer correctement dans son esprit, aussi garda-t-elle le silence une seconde, le temps de forcer son regard à reprendre sa teinte d’origine, le temps d’assurer son mouvement pour se relever sans chanceler aussi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bb-demain.forum-actif.net
Evangeline Black
Professeur de sortilèges et enchantements
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Dim 10 Fév - 22:02

Tout s'était passé très vite. Sa mère et elle avaient préparés ses malles dès le soir-même et il fallait dire que ce n'était pas une mince affaire. Il y avait ses affaires personnelle, ses affaires de professeur et le matériel pour les élèves. Celà faisait un nombre de malle impressionnant. Sa mère promit de lui faire envoyer tout ce qu'elle avait oublié par hiboux si besoi nétait et celà suffit à rassurer Evangéline.
Elle se coucha tard ce soir-là, émue de sa nouvelle affectation. Poudlard, c'était son rève de petite fille d'y enseigner. Cette école avait tellement compté pour elle.
Le matin, elle se leva tôt. Sa mère avait déjà préparé le petit déjeuner et Evangéline se mit à table. Elle avait du mal à trouver l'appétit, ressentant la même excitation que lors de ses rentrées précédentes.
Puis, ce fut l'heure. Evangéline avait réservé une place dans le Magicobus pour qu'il la dépose à l'entrée de Poudlard où l'une des calèches tirées par un sombral l'emmenerait jusqu'au chateau. Le voyage se déroula bien et fut très rapide. Gràace au sortilège Reducto, ses valises avaient l'apparence de petites boites, très faciles à transporter.
Dans la calèche tiré par le sombral, elle passa son temps à la fenêtre, tentant de reconnaitre les lieux qu'elle avait tant fréquenté.
Son moyen de lomotion la laissa non loin des marches du perron. Plusieurs personnes s'y trouvaient déjà. Elle descendit donc avec précaution et prit les différentes boites qu'elle avait laissé à ses côté durant le voyage.
Elle avait revétu en ce jour spéciale la traditionelle robe de sorcier noir, tradition oblige, même si personellement, elle se plaisait à porter d'autres couleurs. Ragaillardie par l'air, ses joues étaient rosies d'excitation et une lueur joyeuse brillaient dans ses yeux. A vrai dire, on lu iaurait difficilement donné son âge.
Elle s'avança vers le groupe, un large sourire aux lèvres qui accentué le plissement de ses yeux bridés.


"Bonjour Messieurs, Dames..."

Son regard se posa sur Me McGonagall.

"Professeur MacGonagall..."ajouta t'elle en s'inclinant légèrement.

Evangéline se redressa et se demanda aussitôt si elle n'avait pas commis un impair. Pour elle, Mrs MacGonagall restait avant tout un professeur émérite mais elle les recevait en sa qualité de directrice aujourd'hui.
Elle afficha pendant quelques secondes un air confus, puis décida de ne pas se formaliser.
Son familier, un magnifique chat chartreux au poil noir et aux yeux émeraudes, se trouvait sur son épaule, fixant les nouveaux-venus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam McAdam
Professeur d'étude des moldus
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Professeur
Matière préférée: Etude des moldus / Sortilèges

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Dim 10 Fév - 22:14

Adam souriait. Sentir le parfum de Tamara étrangement plaisir lui faisait un bien fou. La remarque de McGonagall l'etonna un peu, mais le pire fut la voix qu'il entendit lorsqu'il ouvrit les yeux. Et le visage qu'il vit. Son coeur s'arrêta de battre. Tam ! Il perdit complétement pied. Il voulait la revoir, bien sûr, mais... là... par hasard... c'était trop, trop étrange. Il s'étrangla.

Tam... Le fauteuil tomba au sol. Dans un bruit un peu fracassant, et il le ressentit dans tout son dos. ...Aïe-ra !

Il avait perdu sa concentration. Son fauteuil était tombé. Bof... en fait c'était une torture de faire voler de manière continue ce bazar. Rester concentrer tout le long c'était fatiguant. Par contre il avait rattrapé la valise. Il la fit se poser au sol doucement et souffla. Il se caressa la nuque. Dieu qu'il avait mal ! Au coeur ou au cou déjà ? Bof... tant pis. Il s'extirpa du fauteuil avec douleur. Il ne la connaissait que trop bien celle-là et aurait voulu la chasser encore une fois. Il reporta son attention sur Tamara.

Tam.... mais... mais qu'est-ce que tu ? Il se tourna vers McGonagall Vous... Il lança en l'air un Comment ? Et puis laissa tragiquement retomber un petit Je crois que je vais me taire... c'est mieux. Ordonner les tempêtes qui ragent dans mon esprit Tout en rabaissant la tête en son haut de forme sur sa tête.

Mince ! Il ne s'était pas découvert devant les dames. Il ôta rapidement son chapeau, la tête toujours baissée, son oeil réél plus caché par les cheveux que l'autre. Il tordait un peu son chapeau comme le ferait un enfant éhonté. Il laissa sortir un léger son de sa bouche. Presque un murmure, mais audible néanmoins.


Et sinon... ça va ?

Décidément non ! Non ! Il n'avait pas trouvé plus intelligent à poser comme question. Il retenait déjà tellement de choses. Il s'en voulait. Il le savait, il n'avait pas cherché à la joindre, il aurait dû. Le voir comme ça ne lui ferait pas plaisir en plus. Il entreprit un faux-sourire. EN relevant à moitié la tête. On voyait toujours plus son oeil de verre que l'autre. Il se sentait presque nu. Il aurait voulu la serrer dans ses bras, la serrer contre lui. Mais il ne pouvait pas. Qui était-il pour le faire ? Elle était peut-être marriée... Il n'avait rien fait pendant 7 ans. De quel droit pourrait-il faire ça ? Et pourtant... pourtant.... pourtant... Il en avait envie !

C'est alors qu'arriva une jeune femme dans une calèche à sombrals... sombraux ? Il n'en savait rien... A vrai dire... il avait oublié ou il s'en moquait. Elle salua la femme rigide avec la révérence due à son rang, ou soit-disant rang. Et ne tînt quasiment pas compte de lui et de Tamara. C'était peut-être mieux ainsi. Au pire ils iraient faire une ballade dans le parc. McGonagall s'en formaliserait sûrement, mais ce ne serait pas la première fois. Au pire, il lui ferait oublier ce détail. Il ne dit cependant rien pour l'instant, trop occupé qu'il était à respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minerva McGonagall
Directrice de Poudlard
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Dim 10 Fév - 23:24

La gêne des deux anciens Poufsouffle était assez amusante à voir, même si Minerva devait avouer que l'oeil magique d'Adam était un peu peturbant. La directrice les aurait volontiers laissés aller discuter un peu plus loin si une autre jeune femme n'avait fait son apparition.

"Miss Black, bienvenue..." fit la directrice à la jeune femme.

Ayant elle-même recruté les nouveaux professeurs, elle se devait de les connaître tous par leurs noms. La jeune professeure ne faisait pas exception à la règle. Néanmoins, il était probable que celle-ci ne connaisse pas encore ses deux collègues.

"Miss Black, je vous présente Miss Fitzgérald et M. McAdam. Miss Black enseignera les sortilèges et enchantements. Miss Fitzgérale la métamorphose et Mr McAdam l'étude des moldus."

Se tournant vers les deux amis, elle ajouta:

"Peut-être voudriez-vous prendre le temps de vous retrouver? J'attendrai ici-même les autres professeurs. Miss Black, vous êtes libre d'attendre avec moi ou de faire connaissance avec vos collègues. Rassurez-vous, ils ne mordent pas."

Elle était depuis longtemps habituée à leurs excentricités. Tout ce qu'elle espérait, c'était qu'ils ne donneraient pas le mauvais exemple aux élèves. Elle se faisait déjà un sang d'encre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamara O. Fitzgerald
Professeur de métamorphose
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Maison:
Fonction: Sorcier du monde
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Lun 11 Fév - 0:10

[Ce que j'aime bien, avec Evangéline, c'est qu'on est là, Adam et moi, avec nos tenues toutes bariolées, lui sur son fauteuil flottant dans les airs, moi à genoux par terre, et qu'elle reste stoïque... Bon, je suis pas supra-délicate, mais ce que je veux dire miss, c'est que même si ton perso ne laisse rien transparaître vis-à-vis des autres persos, elle doit au moins penser quelque chose, et que c'est dommage que ça se voit pas...]

Tam se releva presque d’un bond au bruit de fracas que fit le fauteuil d’Adam en s’écrasant au sol, et maintenant que la première seconde d’angoisse s’effaçait, la teinte indigo de ses prunelles s’affadit et le vert pétillant qu’il y avait toujours connu reparut. Son ancien camarade de classe s’était relevé, bredouillait, et elle releva une phrase entière seulement dans ce qu’il réussit à bafouiller. Un sourire charmant accueillit la gêne du professeur d’Etude des Moldus qui triturait son chapeau, ses iris varièrent encore, et le mauve y parut. Combien de fois avait-elle rêvé de ça ? Bon, elle n’avait jamais imaginé une telle situation, certes, mais tout de même… Et son malaise la touchait plus encore : était-ce donc qu’elle lui faisait encore certain effet ?

Une nouvelle prof fit son entrée sur scène, typée asiatique, au moins en partie, vêtue de noir et n’accordant à l’étrange couple qu’à peine un regard et un bonjour tout ce qu’il y avait de plus formel. La cornouaillaise se retrouva nez à nez (enfin pas tout à fait, vu la taille de la rouquine par rapport à la brune…) avec le chartreux qui la toisait de ses yeux tout aussi verts que les siens, maintenant qu’ils retrouvaient leur couleur d’origine. Black, selon la présentation de McGo… Elle portait bien son nom. Sinistre…

Elle lui adressa un signe de tête courtois, un peu trop appuyé sans doute, mais la mesure ne faisait pas vraiment partie de ses qualités, lorsque la directrice cita leurs noms et statuts, et pencha la tête pour toiser de nouveau le regard brillant du chartreux, étrangement silencieuse pour qui la connaissait. Elle-même n’avait jamais révélé son familier, miroir de l’âme trop facilement lisible. Enfin, pour elle, qui ne s’y était jamais réellement intéressée, ce qui touchait à l'esprit lui semblant trop complexe par rapport à l'étude des animaux de chair et d'os - sa logique n'était pas tout à fait juste cela dit -, déchiffrer l’attitude ou tout simplement la nature d’un familier pour comprendre le caractère et les sentiments de son humain, ça restait de l’ordre de l’impossible. Ca n'empêchait pas qu'elle n’eût jamais voulu qu’on pût lire en elle comme dans un livre, et elle n'était pas prête de changer d'avis. Ses prunelles changeantes étaient déjà bien suffisantes.

- Enchantée Miss Black. Je confirme, je ne ferai pas de mal à une mouche.

Elle sembla songeuse, les yeux au ciel un instant, puis ajouta, un doigt contre la joue.

- A une musaraigne peut-être, mais pas à une mouche, promis. Enfin sauf s’il n’y a rien d’autre…

Evidemment, quand on ignorait sa capacité d’animage-hermine, ça pouvait sembler complètement incohérent. Quand on savait que l’alimentation du mustelidé était constituée de petits rongeurs, ou d’oiseaux, voire d’insectes à défaut, ça prenait un autre sens. Evidemment. Et comme la directrice leur proposait de s’éclipser, elle se tourna vers elle, croisa les doigts derrière son dos et s’inclina comme pour gronder un enfant, ce qui avait le mérite d’être parfaitement incongru de sa part, aussi bien du point de vue de la différence de taille que de statut.

- Vous êtes une petite cachottière, Mrs McGonagall, vous auriez pu nous prévenir tout de même !

Surtout qu’elles avaient échangé quelques lettres avant qu’elle n’arrive. Elle se tourna vers sa nouvelle collègue, posant son regard d’abord sur le familier, puis sur la femme, et reprit, tout sourire.

- Bienvenue à Poudlard ! Pardonnez-moi, mais je pense que nous allons prendre congé. Nous aurons le temps de faire connaissance en salle des professeurs très prochainement, certainement ?

La question n’attendait pas vraiment de réponse, et elle pivota vers Adam pour terminer :

- A moins que tu ne préfères rester auprès de notre collègue pour accueillir les autres ?

A dire le vrai, ça n’était pas son cas. D’ailleurs, ses prunelles rougeoyantes n’annonçaient rien de bon. Zut quoi, ils venaient de se retrouver, ils n’allaient pas rester là, à respecter le protocole alors qu’ils pourraient discuter tranquillement ailleurs. N’importe où, mais ailleurs. Seuls.

*Des tempêtes, hein ? Ca pourrait se faire...* songea-t-elle, quelque peu dans l'attente de la réponse du jeune homme, reprenant un terme de la seule phrase entière qu'elle avait réellement relevé dans son discours, pour le cas où il répondrait de façon négative...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bb-demain.forum-actif.net
Adam McAdam
Professeur d'étude des moldus
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Professeur
Matière préférée: Etude des moldus / Sortilèges

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Lun 11 Fév - 0:56

(Je soutiens Tamara... T'as un mec sur un fauteuil volant au milieu, l'étrange imprssion qu'il est en train de te regarder alors qu'il te tourne toujours le dos... je sens que je vais le rappeller à chaque fois ça.... enfin.... les gens réagissent un minimum normalement...)

Black ? Sortilèges ? Ca pour sûr qu'ils feraient connaissance. Le deuxième poste qui l'interessait. Il y aurait peut-être du sport un de ces jours. Tamara ne semblait pas lui en vouloir en plus. Au contraire même. Au contraire... Elle avait envie d'aller faire un tour avec lui, seuls, ça s'était clair pour lui. Il avait retenu un rire lorsqu'elle avait parlé des musaraignes. Il remit son chapeau et regarda la jeune femme recemment arrivée avec un sourire nonchalent et heureux.

Sortilèges ? Pour sûr que nous sympathiserons... Au plaisir miss Black !

Adam reporta son coeur et ses yeux sur Tamara. Il lui sourit pendant que le fauteuil se soulevait au bas du perron, derrière elle. Il sourit et écarta ses bras en croix.

Allons-y ! Je m'occupe de tes bagages !

Les bagages d'Adam et de Tamara se rentrèrent tous seuls dans le hall, sauf le fauteuil, qui lui, se dirigea vers Tamara et la faucha un peu alors qu'Adam se jetait presque sur elle. Elle se retrouva en gros assise sur le fauteuil, et lui la surplombait totalement. Appuyé vaguement au niveau des pieds du fauteuil qui possédaient un petit relief boisé. Il souriait. Il était vraiment content de la voir. Il était vraiment content de l'avoir aussi. Un peu pour lui. Un peu tranquilles, après tant d'années. Il espérait juste que son oeil ne la gênait pas trop. De toutes façons ils en parleraient sûrement. Le fauteuil fila en direction du parc sans même tenir compte des autres humains à proximité. Il avait toujours autant envie d'embrasser Tamara, mais dans cette position, en appui sur les accoudoirs et les pieds du fauteuil, il se casserait la gueule à coup sûr. Tant pis, il attendrait.

( Arrow Parc)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Black
Professeur de sortilèges et enchantements
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Lun 11 Fév - 1:30

(déjà un, on est dans un monde sorcier, donc ce qui est étrange ou non...les sorciers ont des coutumes plutôt spéciales et celles de vos persos ne m'ont pas paru si spéciales que ça, après on a tous des critères de jugement subjectifs, et deux, vos rp semblaient déjà si prévus et exclusifs (sans critique aucune, attention, ne voyez pas le mal ou il n'y est pas) que je n'ai pas voulu m'immicer. Very Happy. Enfin, ce qui est fait est fait. )

Les deux professeurs et la directrice McGonagall, puisqu'il fallait l'appeler par son nom, la saluèrent avec respect. La rouquine darda son regard quelques temps sur Azriel avant de prononcer des paroles plutôt sybillines.
Evangéline se contenta de sourire et de répondre:

"Enchanté mademoiselle!"

D'ailleurs, les deux professeurs semblaient se connaitre et étaient très désireux de s'isoler visiblement comme le lui avait fait comprendre. D'ailleurs, ils ne tardèrent pas à s'ecclipser.
Il ne restait donc plus que la directrice et elle sur le parvis du chateau.
Evangéline tenait toujours ses diverses malles qui ressemblaient plus à des boites dans ses mains. A vrai dire, elle aurait préféré s'installer tout de suite mais ce n'était pas une option que Me McGonagall lui avait proposé, elle se résolut donc à attendre avec elle.


"Je crois que je vais vous assister dans l'acceuil des prochains professeurs!"lança la jeune femme avec un large sourire.
Elle posa ses malles à terre pour éviter toute maladresse qui gacherait dès le premier jour l'image que se faisait la directrice d'un professeur responsable. Ariel sauta à terre, toujours silencieux, se frottant dans ses jambes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valféor Dagne
Professeur d'histoire de la magie
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Fonction: Professeur
Matière préférée: Histoire de la Magie

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Lun 11 Fév - 18:03

Il arrivait enfin à Poudlard! Il s'arrêta un petit moment devant l'entrée. Il l'avait passé si souvent mais c'était pour une autre raison qu'il était là, il était temps d'oublier toutes les bêtises qu'il avait pues faire et de se préparer à enlever des points à ceux qui essaieront de faire comme lui!

Il continua à s'avancer, ses trois valises volant délicatement derrière lui. Il avait cru voir un fauteuil voler mais il essaya de se persuader du contraire et ce dirigea vers McGonagall.


**si l'année commence avec des événements aussi étrange, je n'ose même pas imaginer comment ça pourrait finir!**

En s'approchant, une importante question le taraudait, fallait-il la vouvoyer ou la tutoyer? Et de même pour les autres professeurs? Surtout que la directrice n'était pas seule, il fallait donc qu'il trouve une réponse et vite! Finalement, il décida de parler de manière générale, ça serait beaucoup plus simple.

-Bonjour, mesdames. Je viens d'arriver, je suis le nouveau professeur d'Histoire de la Magie, je m'appelle Valféor Dagne.

Il sourit aux deux personnes présentes, pas sûr que sa présentation ait été nécessaire pour McGonagall mais l'autre ne lui disait pas grand chose sur le moment, au pire, il pourrait toujours dire qu'il avait un problème avec le décalage horaire, même s'il n'y en avait pas.

-J'espère que je n'arrive pas en retard?


Dernière édition par le Jeu 14 Fév - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corvus Black
Professeur de soins aux créatures magiques
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Maison: Serpentard
Fonction: Professeur
Matière préférée: Soins Aux Créatures Magiques

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Mar 12 Fév - 2:03

Le soleil rayonnait en ce beau jour d’été, et le ciel azuré ne comportait aucun nuage. Sa couleur était celle de l’eau paisible qui durant le temps des vacances avait retrouvé son calme apaisant, uniquement dérangée par une légère brise estivale rafraichissant l’air ambiant de sorte à le rendre agréable. Rien que la météo était magique, ici, bien qu’elle respectât le cours des saisons, contrairement à d’autres contrées lointaines et oubliées où le temps imparfait continuait à proliférer indéniablement sur l’esprit des gens, les rendant maussades et tristes quand il pleuvait, et rouspétant de la chaleur quand il faisait trop de soleil.

Dans le beau ciel bleu, une tâche noire volait. Mais elle n’apportait pas le mauvais temps, l’orage et ses nuages chargés de grêle, bien que métaphoriquement parlant, ça ne serait pas loin de la réalité. Mais sans pallier à la belle météo, un corbeau volait contre le vent, agitant doucement ses ailes et se faisant planer au gré de l’alizé. Il survolait Poudlard, tournoyant lentement jusqu’à s’en approcher de plus en plus près.

Poudlard… Voilà un bon nombre d’années qu’il n’y était plus retourné… Mais la vieille école avait su garder son charme d’antan, se préservant du temps comme une montagne inébranlable. Les murs anciens respiraient le passé magique qui régnait ici, encore et encore, malgré la fermeture provisoire et heureusement terminée. Jamais l’école ne se dépareillerait de son caractère féérique, fut-elle abandonnée durant de nombreuses années.

Le corbeau s’approchait, plumes noires et luisantes, bec sinistre et serres tranchantes, du perron de l’école où trois personnes attendaient. Dans ses tournoiements, il avait au loin aperçut deux amants transis dans un curieux et pittoresque fauteuil volant, dans une position peu orthodoxe qui jurait un peu avec la magnificence des lieux. Mais Corvus n’y avait pas fait attention, et en un coup d’ailes, avait atterrit sur le toit macabre du carrosse tiré par un sombral que bien entendu il voyait parfaitement, sa robe noire comme l’ébène et ses yeux laiteux et presque lumineux, ses deux grandes ailes et son apparence squelettique.

Il regarda, toujours sous sa forme de corbeau, les trois personnes présentes là. Il en connaissait une, la directrice : la réputée Minerva McGonagall et son chapeau pointu. Les deux autres lui étaient totalement inconnus, et s’il les avait déjà vus, il ne s’en souvenait plus. Mais peut-être ne valaient-ils tous deux pas la peine qu’on se souvienne d’eux.

L’une était sombre, macabre, belle, mais pâle et morbide. L’autre avait l’air d’un gamin, blondinet et trop sage. Il ne faisait aucun doute qu’il n’était pas un sorcier pur, là où le doute se posait pour la demoiselle… Il n’eut ainsi aucune difficulté pour désigner le propriétaire du carrosse sur lequel il était perché, en bas des marches du parvis, en particulier en voyant la façon dont le damoiseau portait ses bagages. Les affaires personnelles de Corvus arriveraient plus tard, par la voie que les gérants de la réserve de dragons roumains auraient choisie, et qu’il espérait rapide, comme il l’avait demandé.

Il croassa bruyamment pour marquer sa présence auprès des trois personnes qui discutaient sur le seuil de Poudlard. Après avoir attiré leur attention, il les regarda de son regard noir, qui petit à petit devint vert, un beau vert profond, et ses plumes disparurent pour laisser place à des sombres et amples habits d’une noirceur ténébreuse. La forme de l’oiseau carnassier se muta en une forme humanoïde, humaine même, à la peau pâle.

Corvus Black était bien de retour à Poudlard, et il regarda l’une après l’autre les personnes présentes, les détaillant sous sa forme humaine. Il prit alors la parole de sa voix éraillée et criarde, due à sa métamorphose animagique.


« Beau jour en ces lieux… Directrice McGonagal, heureux de vous revoir. »

Il avait prononcé ces mots en gardant une apparence neutre, saluant la doyenne de la tête, sans sourire, mais avec respect.

« Monsieur, mademoiselle. Je CROAAA hum… crois que nous ne nous connaissons pas. Je vais laisser à Minerva la grâce de m’introduire auprès de vous. »

Il ne descendit pas de son perchoir durant tout ce temps, restant assis sur le toit du carrosse morbide. Il jeta juste un regard vers le sombral attaché à l’avant, sans plus d’expression dans le visage qu’il n’en avait eue jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Black
Professeur de sortilèges et enchantements
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Mar 12 Fév - 18:35

(Valféor, je crois que l'on est toujours sur le perron, d'après ce que j'ai compris.)

D'ailleurs peu de temps après sa propre arrivée, un autre professeur se présenta. Souriant, le jeune homme se présenta avant de demander s'il n'était pas en retard.
Evangéline eut un petit sourire. S'il savait combien de temps à l'avance, elle était partie pour éviter tout imprévu, le jeune homme en perdrait son beau sourire. Enfin, il fallait bien qu'elle pare à tout imprévu avec sa maladresse légendaire.

"Je viens à peine d'arriver avec deux autres professeurs qui se sont éloignés! Je ne crois pas que vous soyez le dernier!" lança Evangéline au jeune homme, avançant vers celui-ci pour lui tendre la main.
Elle eut un petit sourire qui mit des étincelles dans son regard violine.


"Je m'apelle Evangéline Black, professeur d'enchantement et nouvellement arrivée!"

Elle se tourna ensuite vers la directrice McGonagall mais un détail attira son attention. Un corbeau venait de se poser sur la calèche et son regard n'avait rien d'animal. Son familier bondit tout de suite à l'avant et se planta devant Evangéline, dardant son regard émeraude sur l'animal.

"Du calme Azriel!"murmura Evangéline en se baissant pour porter le chartreux.
D'ailleurs le corbeau ne tarda pas à se transformer sous leur yeux, laissant apparaitre sa véritable apparence. Un Animagus...Celà avait toujours fait rêver Evangéline, mais enfin, ce rêve était toujours resté à l'état de fantasme.
L'Animagus s'adressa alors à la directrice, avant de s'interesser aux deux professeurs. Evangéline détailla du regard son apparence. Il était sombre, plutôt mystérieux. Un véritable Serpentard sans doute, celà se voyait comme le nez au milieu de la figure.
La curiosité envahit alors Evangéline et celle-ci se mordit la langue pour empecher de poser la question qui lui brulait les lèvres. Quelle pouvait donc être la matière qu'il enseignait?



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Llyod Mayfair
Professeur de défense contre les forces du mal
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Fonction: Professeur
Matière préférée: Défense contre les forces du mal

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Mer 13 Fév - 2:18

Le professeur Mayfair était enfin à Poudlard. La reconstruction du château était parfaite, on aurait dit l'original, même les marques d'usure avaient été respectées.
Andrew portait une robe de sorcier classique de couleur sombre, par dessous laquelle on pouvait entrapercevoir un costume trois pièce moldu.
Selon Andrew les moldus avaient au moins un gout assez prononcé en matière de vêtements et cela constituait une façon aussi de se distinguer de son frère jumeau qui, malheureusement pour Andrew était devenu connu du ministère pour sa position durant la dernière guerre contre Voldemort.
La vue du château raviva des souvenirs dans l'esprit d'andrew. Il se rappela sa première arrivée au château qui avait été somme toute assez classique. Le choipeau avait choisi deux maisons différentes pour les deux frères et les ennuis venait de là selon le professeur. Si le choipeau les avaient placés tout les deux à Serdaigle, Andrew était persuadé qu'il aurait pu sauver l'âme de son frère.
De toute les façons, le mal était bien ancré chez son frère et le mal avait légèrement débordé chez andrew sous la forme d'une ombre de forme particulière.
Il chassa ses sombres pensées d'un geste de la main, et s'avança dans le hall.
Il ne se fit aucun souci pour ses affaires, puisque les elfes de maisons avaient du être réengagé par la directrice.
Andrew sourit à la pensée de ce qu'aurait pu dire sa mère à ce sujet là. Cela aurait été sans doute assez proche de ce qu'aurait pu dire un sang pur imbu de lui même.

"Je vous souhaite le bonjour cher confrères et consœurs."

Il s'approcha un peu plus de la directrice afin que personne ne l'entende.

"Madame la directrice, je croyais que la rentrée des élèves n'avait lieu que dans un mois. Que fait ce jeune homme ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minerva McGonagall
Directrice de Poudlard
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Ven 15 Fév - 9:57

Minerva regarda les deux jeunes professeurs qui partaient. Décidément, ils n'avaient pas changé tous les deux. La directrice se demandait d'ailleurs ce qui allait en résulter. Elle espérait sincèrement ne pas s'être trompée en les recrutant tous les deux. Mais elle les savait indispensables à leur façon. L'inconnue, c'était les directeurs de maison. Enfin, elle verrait un peu plus tard. Elle se tourna vers Evangeline qui avait proposé de rester.

"Je vous remercie Miss." fit-elle à l'adresse de la jeune femme.

Elle se tourna ensuite vers le nouveau venu. Il avait toujours fait très jeune. En fait, la directrice se rendait compte qu'elle les avait pratiquement tous connus en tant qu'élèves. Ca ne la rajeunissait pas, tout cela...

"Mr Dagne..." salua -t-elle ne nouvel arrivant.

Elle n'eut cependant pas à faire les présentations que, déjà, Evangéline se présentait d'elle-même. A la question de Valféor sur son retard, elle s'empressa de répondre par la négative. D'ailleurs, un corbeau ne tarda pas à s'approcher pour redevenir humain. Un autre ancien élève. Elle le salua à nouveau avant de répondre à sa question.

"Mr Black, je vous présente Miss Black et Mr Dagne."

Se tournant vers les deux homonymes, elle ajouta:

"Je ne serai d'ailleurs pas surprise si vous aviez un lien de famille, tous les deux."

Mais elle n'eut pas le temps d'explicité sa pensée que, déjà, le professeur Mayfair arrivait. Elle ne put s'empêcher de sourire à sa petite remarque sur la jeunesse apparente de Valféor et expliqua rapidement:

"Effectivement. Il fait partie de la nouvelle équipe professorale."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corvus Black
Professeur de soins aux créatures magiques
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Maison: Serpentard
Fonction: Professeur
Matière préférée: Soins Aux Créatures Magiques

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Dim 24 Fév - 2:45

Corvus, sans se dépareiller de son air neutre et sombre, descendit d’un bond du carrosse qui lui avait servi de perchoir et jeta un regard glacial au chat qui avait eu comme projet de lui bondir dessus. Mais il n’eut pas le temps de penser à l’étriper sur place, ni même à jeter un pareil regard à sa maîtresse, que la directrice les présenta l’un à l’autre, n’oubliant pas le jeune homme blond se dénommant Dagne. Mais la présentation se révéla fort surprenante, puisque Corvus appris qu’il avait le même nom que la demoiselle au chat. Black… Se pouvait-il qu’elle fasse partie de la lignée Black ? C’est en tout cas ce que semblait suggérer Minerva dans une phrase à leur égard.

Mais elle fut interrompue par l’arrivée impromptue d’un homme d’un certain âge, qui se présenta d’emblée comme étant un collègue de travail. Corvus n’eut pour lui qu’un simple regard de courtoisie, baissant un instant la tête pour saluer le nouveau venu avant de se concentrer à nouveau sur mademoiselle Black, son homonyme. Sa voix rauque résonna à nouveau.


« Enchanté, Miss Black. Messieurs, pareillement. »

Ces paroles n’avaient été que politesse. Il ne comptait pas s’étendre davantage sur lui-même pour le moment, surtout que parler lui demandait un effort considérable puisque chaque mot semblait lui arracher la gorge. Il ignorait d’ailleurs ce qui signifiait cette réunion sur les marches du perron. Visiblement, ils étaient tous professeurs, et allaient bien devoir se supporter pendant au moins une année, alors la meilleure solution était sans doute de ne pas trop mal se faire voir lors du premier contact.

« Quelles sont donc vos matières enseignées, à tous… Et vous, Miss Black, qu’avez-vous à nous dire sur les origines de votre nom ? »

Pour Corvus, il était impossible qu’elle fasse partie de sa famille. Certes, elle avait certainement un ou deux ancêtres commun avec Corvus, mais sa lignée s’était rompue voici deux générations pour s’écarter des autres branches de la famille Black, car même si jamais ils ne dénigreraient le passé de leur famille, la tendance avait depuis le grand père de Corvus été au déni total des autres membres de la famille d’autres lignées. Et il en était très bien ainsi. Deux familles avec le même nom et les mêmes ancêtres. Ça pouvait paraître incongru, mais c’était ainsi.

Il regarda tour à tour les personnes présentes, s’attardant tout particulièrement sur la demoiselle sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Black
Professeur de sortilèges et enchantements
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Dim 24 Fév - 17:28

McGonnagall présenta alors le jeune homme aux professeur présents. Evangéline ne put s'empecher de tiquer lorsqu'elle prononça le nom de famille du professeur animagus. Celà ne pouvait-il être qu'une coincidence? La directrice releva la ressemblance mais Evangéline n'ajouta rien. C'était une partie de son histoire dont elle ne voulait pas parler.
Un autre professeur arriva, étant l'archétype même du professeur anglais. Evangéline eut un petit sourire mais celui-ci manquait de fraicheur, tant elle était encore parasité par l'annonce de son ancien professeur. Elle salua donc d'un mouvement de la tête le professeur Mayfair.


"Enchantée de vous rencontrer!"

Cependant Corvus ne semblait pas vouloir abandonner le sujet. Le détaillant du regard, les yeux d'Evangéline devinrent un peu plus durs, le violet de ses pupilles prenant une teinte foncée.

"Je suis tournée vers mon avenir Monsieur Black et non vers mon passé. Les origines de mon prénom me concernent..."

Evangéline appréciait peu d'être ainsi interrogé par une personne qu'elle ne connaissait pas. Elle n'avait aucune envie de subir un interrogatoire ni de révéler cette part de son passé. Une batarde, voilà ce qu'elle était et qui l'avait poursuivie toute sa vie.

"Cependant j'enseigne les sorts et enchantements. J'ai enseigné en France et me voilà aujourd'hui à Poudlard, pour sa réouverture."

Evangéline avait délicatement recadré le sujet. Elle se tourna vers les autres, les interrogeant du regard, attendant visiblement qu'il réponde à la question de Corvus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Llyod Mayfair
Professeur de défense contre les forces du mal
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Fonction: Professeur
Matière préférée: Défense contre les forces du mal

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Lun 25 Fév - 0:43

*Et bien, la situation doit être pire que je ne le pensais, pour que la directrice engage des professeurs aussi jeune.*

Le professeurs dévisagea les deux blacks en espérant que ceux ci suivraient la voie de Sirius et pas du reste de la famille.Quand aux autres, il n'y avait rien à dire, hormis leur jeunesse qui semblait dire que la situation était loin d'être réglé. Bon tout le monde s'était présentè, il était donc d'usage qu'il en fasse de même.

"Bien je me nomme Andrew Llyod, Je suis ici en tant que professeur de défense contre le mal. Je pense avoir dit tout ce qu'il avait à dire d'important sur moi. mais je suis prêt à répondre à toutes vos questions."

Andrew réfléchit quelques instants avant de reprendre la parole afin de corriger une faute qu'il avait fait quelques instants plus tôt.

" Je tiens a m'excuser, professeur Dagne pour ma conduite de tout à l'heure, mais je n'avais jamais vu de professeur aussi jeune avant."

Andrew repris une pose qu'il voulait passive s'appuyant sur sa canne, attendant que Dagne ou d'autres s'adressent à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valféor Dagne
Professeur d'histoire de la magie
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Fonction: Professeur
Matière préférée: Histoire de la Magie

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Lun 25 Fév - 13:14

[HJ: désolé pour le temps que j'ai mis

Valféor salua de la tête les deux arrivants et lorsqu'il entendit le dernier parler d'un élève, il ne pût s'empêcher de regarder autour de lui, avant de comprendre que c'était justement de lui dont il était question. Il n'eut cependant rien le temps de dire car McGonagall le corrigea. En plus, il y avait deux professeurs qui avaient le même nom de famille, il allait falloir être prudent.

-Bonjour à tous. Et ça ne fait rien M. Mayfair, je peux comprendre que vous me trouviez un peu jeune.

**par rapport à vous, c'est sûr!**

Il avait écouté la présentation des professeurs, étant donné qu'ils allaient travailler ensemble durant pas mal de temps, il fallait qu'il retienne vite leur post. Et qu'eux sachent le sien.

-Pour ma part, je suis le nouveau professeur d'Histoire de la Magie, il fallait bien remplacer M. Binns, il commençait à se faire vieux, le pauvre.

Il appuya cette dernière phrase, en espérant que ce serait la dernière fois qu'il allait devoir parler de son âge. Il se tourna ensuite vers McGonagall.

-Pourrais-je savoir où son les lieux qui nous sont attribués? Pour qu'on puisse s'intaller?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luz Alvaréz Nunez
Professeur de botanique
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Mer 27 Fév - 19:55

Dansant sur sa chaise, Luz buvait son thé sans vraiment pouvoir être calme. Elle allait être professeure ! C'était beau de se dire cela, mais peut-être fallait-il se dépêcher de rejoindre Poudlard avant la nuit. Antigone la serra dans ses bras, et là la jeune galicienne ne put retenir ses larmes. Larmes de joie ou d'angoisse ? Ce qui était sûr, c'était que la tristesse était absente de ses émotions à ce moment là. Elle pleura tellement que la chaleur ambiante, et celle de la peau de son amie ne faisaient que lui donner des frissons. Finalement elle se dit qu'elle allait devoir quitter cet appartement, en cheminée bien évidemment. Elle pourrait attérir à Pré-au-Lard et ensuite se diriger vers l'école. Encore une fois éblouie par la couleur bleue électrique des cheveux d'Antigone, Luz lui fit un signe de la main et annonçaclairement dans la cheminée :

"Chez Delphine Morin, à Pré-au-Lard !"

La maison de Delphine était moins surchargée de décorations, en vérité elle était assez simple. Les couleurs variaient entre l'ocre et le brun, et de temps en temps un éléphant de bois ou un masque chinois venaient orner les murs vides. La jeune femme s'installa sur un pouf et attendit patiemment le retour de sa petite soeur de coeur. Elle ne fut pas surprise du calme de la jolie blonde quand elle arriva chez elle. Les bras chargés, elle fit voler ses courses jusqu'à sa cuisine pendant qu'elle venait jusqu'à Luz en lui souriant tranquillement. Les retrouvailles furent brèves, car elles furent contraintes de se quitter après que l'espagnole eut expliqué à son amie pourquoi elle était là. Elles se promirent de s'écrire, et Luz partit à pied jusqu'à l'école.

Poudlard n'était plus si impressionante quand on savait qu'on venait là en tant qu'adulte. Le lac était toujours aussi beau, la forêt aussi mystérieuse et le saule cogneur aussi déchaîné. Luz se sentait de retour chez elle, alors qu'elle avait juré de ne pas y revenir après sa septième année.
Elle se servit encore de fruits et passa l'entrée. Elle n'eut pas à marcher longtemps avant de capter un petit attroupement d'adultes. Etrangement, certains lui parraissaient familliers alors qu'elle était sûre de ne pas les connaître, mais elle manqua de faire un bond - d'ailleurs elle ne manqua pas, elle dut vraiment sauter en l'air de surprise - quand elle apperçut Evangéline. Ce fut ce qui la força à courir pour rejoindre le petit monde, et quand elle fut en face de son amie elle ne put que sourire en faisant un signe de main. Puis elle regarda McGonagall et lui dit :


"Bonjour, professeur, désolée d'être en retard..." et en s'adressant à ce qui semblait être ses collègues "Bonjour à vous, aussi."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corvus Black
Professeur de soins aux créatures magiques
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Maison: Serpentard
Fonction: Professeur
Matière préférée: Soins Aux Créatures Magiques

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Mar 4 Mar - 18:55

Alors que les présentations se poursuivaient, Evangeline Black répondit à Corvus de manière assez provocante, comme si elle voulait titiller la curiosité du professeur à son égard. Certes il était curieux de savoir qui était donc cette jeune femme qui portait le même patronyme que lui, mais il comptait arrêter là cet interrogatoire qui aurait certainement grisé la demoiselle de savoir qu’elle pouvait sans soucis mener le sorcier par le bout du nez. Il n’était pas dupe. Si elle ne s’était pas vantée de son appartenance à la famille Black, c’était qu’elle avait eu des démêlés avec ceux-ci, et que si elle en portait le nom, elle ne faisait plus réellement partie de cette noble famille, si elle en a fait un jour partie.

Elle précisa alors qu’elle était professeur de sortilèges et d’enchantements, matière que Corvus appréciait assez bien, ce qui lui arracha un hochement de tête approbateur. Il y avait quand même un bémol. Cette Evangeline avait enseigné en France, ce qui était loin d’être une chose dont elle aurait pu se vanter. Tous ici devaient être au courant de la rivalité entre le Royaume-Unis et la République française par le passé. Même si ces événements n’avaient pas plus que ça touché les sorciers, il n’en demeurait pas moins une fierté patriotique.

Ensuite, ce fut au tour du vieil homme de se présenter. La défense contre les forces du mal était à l’honneur, et encore une matière que Corvus appréciait, même s’il ne comprenait pas que ce soit un Serdaigle qui occupe ce poste. Ces derniers étant trop réputés pour leur savoir théorique important, mais manquant de pratique. Mais il ne s’en formalisa en aucun cas dans son attitude. Corvus finit simplement de monter les marches, lissant sa robe de sorcier noir de jais, n’accordant que peu d’intérêt au jeune homme qui se présentait comme étant le professeur d’histoire de la magie.

Ce fut le moment que choisit une nouvelle arrivante pour débarquer parmi les professeurs. Elle semblait visiblement elle aussi là pour enseigner, et lorsqu’elle les salua, Corvus se contenta d’un simple signe de tête poli. Ni froid, ni jovial. Il ne voyait pas en quoi l’idée de voir de nouveaux collègues pouvait être palpitante.

Il se racla néanmoins bruyamment la gorge, encore enrouée de sa transformation en corbeau, portant la main droite sur sa pomme d’Adam douloureuse. Il jeta un regard à ses collègues, chacun un par un, un regard sans expression, mais profond. Peut-être était-il en effet temps qu’ils prennent leurs quartiers, comme le proposait le jeune Valféor Dagne, mais Corvus avait le pressentiment que ce n’était pas un hasard s’ils avaient tous été rassemblés ici au même instant. Il s’apprêtait à tout instant à subir les directives de McGo pour l’année à venir. Il précisa cependant de sa voix rauque et usée.


« Rrhem… Je m’occuperai moi du cours de Soins aux Créatures Magiques… Vous pourrez d’ailleurs compter sur mon soutien si vous avez quelques soucis avec les animaux fantastiques. Je me ferais une vraie joie de vous éclairer. »

Il avait dit ça avec une expression flegmatique, et bien qu’il fût sincère, il n’en paraissait pas plus jovial. Il conclut par une phrase à l’intention de mademoiselle Black, encore…

« Joli Sombral, d’ailleurs, chère collègue. Mais n’hésitez pas à le libérer de ses entraves. Ils n’apprécient que trop peu la captivité. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen McKrown
Professeur de vol
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Lun 10 Mar - 21:09

Ils avaient transplané tous ensemble, en famille. Eileen, Equilibrium, Ricardo, et le petit Dylan dans le porte-bébé. Au départ, Ricky n'avait pas voulu la laisser venir aujourd'hui, qui plus était avec le bébé. Mais elle lui avait très clairement fait comprendre que s'il était né en avance, il allait très bien et que mère et fils avaient besoin de prendre un peu l'air. Depuis la naissance de leur fils, elle avait dû respecter les (presque) ordresde son mari, à savoir rester à la maison et ne surtout rien faire à part se reposer. Autant dire qu'elle s'était ennuyée ferme ces derniers temps. Mais là, la fougueuse capitaine de l'équipe d'Ecosse allait reprendre sa vie en mains et l'avait clairement fait comprendre à son gardien d'époux. Ils iraient ensemble, ou bien c'était lui qui garderait le bébé tout seul à la maison jusqu'à la rentrée. Non mais oh! et puis quoi, encore?

Bref... Tout ça pour dire qu'ils avaient transplané ensemble devant les grilles de l'école. Eileen, d'ailleurs, était heureuse de revenir à Poudlard. Elle y avait vécu tant de choses... Ce fut avec le coeur au bord des lèvres, vibrante d'émotion qu'elle franchit les grilles menant jusqu'au perron où se trouvait celle qu'elle venait voir.

"Minerva!!" fit-elle en tendant les mains vers la directrice.

Elle regarda ensuite ses futures collègues de l'année. Beaucoup de jeunes, un ancien. Enfin... Entre Minerva et eux, quoi... Il y en avait certains qu'Eileen avait connus lorsqu'ils étaient tous étudiants. En fait, si on excluait Minerva, Ricardo et elle étaient les seuls à avoir déjà enseigné à Poudlard.

"Bonjour, chers collègues... Eileen McKrown Queiros Lopes Prewett. Professeur de vol, capitaine de l'équipe écossaise de Quidditch, jeune maman du jeune Dylan ici présent, ancienne Gryffondor, ravie de faire votre connaissance."

Elle s'était retenue d'ajouter membre de l'ordre du Phenix. Mais elle coula un regard vers Minerva avant d'ajouter

"Minerva, il faudra que je vous parle..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ricardo Queiros Lopes
Professeur de potions
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de personnage
Maison:
Fonction: Sorcier du monde
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Mar 11 Mar - 0:03

Ils avaient transplané tous ensemble, en famille. Il avait voulu qu'elle reste tranquille, qu'elle prenne davantage de repos, mais elle n'avait rien voulu entendre. Pas que ça le surprenne cela dit, elle avait toujours été ainsi. Et il avait cédé. Même s'il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter. Evidemment, elle ne voulait pas qu'il se fasse de mauvais sang pour elle, surtout qu'elle devait se sentir frustrée quelque part, qu'il la couve autant. Evidemment, il le dissimulait comme il pouvait, surtout en présence de Dylan qui ne manquerait pas de ressentir leurs états d'âmes à tous deux. Mais ça n'était pas comme si ils pouvaient vraiment se le cacher l'un l'autre. Et quand elle avait fini par lui proposer qu'il reste à sa place s'occuper de leur fils, il avait abandonné. Il aurait dû le savoir dès le départ, de toute façon, qu'il ne lui ferait pas entendre raison. Il espérait seulement qu'elle ne forcerait pas trop...

Les grilles de l'école... Eileen semblait radieuse, et particulièrement émue à l'entrée de leur ancienne Ecole, leur seconde maison pendant bien des années. Il faut dire que contrairement à lui, elle allait retrouver son ancienne directrice de maison, et il ne doutait pas que sa relation avec Mrs McGonagall eût été particulièrement importante. Tout comme il avait toujours profondément estimé son ancien directeur, malgré tout ce qu'on eût pu dire de lui. Il irait peut-être se recueillir quelques instants sur leurs tombes tout à l'heure... Peut-être. En même temps, les cimetières, et tout ce qui s'y apparentait, ça n'était pas vraiment son truc.

Eileen se dirigea droit vers McGonagall, et Ricky, portant le cosy de Dylan, resta légèrement en retrait. A son tour, il fit le tour de l'assemblée des yeux. Aucun visage connu a priori. A moins que... Certains, vu leur âge et un vague souvenir, devaient avoir été en classe en même temps qu'eux, et il supposait que l'un d'entre eux, au moins, avait été à Serpentard. Sa propre présentation fut moins expansive que celle de son épouse, ceux qui les connaissaient ne s'en étonnerait guère cela dit. Il hocha simplement la tête, avant de prononcer distinctement d'une voix grave, peut-être un peu trop neutre :

- Ricardo Queiros Lopes Prewett. Enchanté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bb-demain.forum-actif.net
Tamara O. Fitzgerald
Professeur de métamorphose
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Maison:
Fonction: Sorcier du monde
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   Mar 11 Mar - 0:38

Elle lui rendit son sourire, comme il se décidait à se relevait et qu'elle l'imitait, mais fut surprise - décidément, il y arrivait bien encore ! - comme il se laissait tomber dans le fauteuil volant qui les avait amenés ici tout à l'heure. Scène incongrue, sans doute, que le couple revenant vers leurs nouveaux collègues, curieusement installés tous deux sue l'engin volant pas vraiment identifié... Elle hocha vigoureusement la tête quand il prépara les réponses aux éventuelles questions qui pourraient survenir de la part de ceux qu'ils n'allaient pas tarder à rencontrer.

- Si tu veux...

Elle n'eut guère l'occasion d'en rajouter davantage, il l'embrassait de nouveau, profitant sans doute des derniers instants tranquilles avant de rejoindre les autres. Elle écarta son visage du sien peu avant que le fauteuil ne ralentisse pour venir s'immobiliser derrière la petite troupe, et elle sauta prestement de sa drôle de monture, se réceptionnant (presque) comme une gymnaste, à cela près que pour ce qui la concernait, c'était légèrement surfait, à l'évidence.

- Bonjour, bonjour ! claironna-t-elle de sa voix haut perché, qui avait tendance à la rajeunir davantage encore. Est-ce que nous sommes tous arrivés ?

Elle interrogea Minerva du regard, et puis se présenta à l'assemblée.

- Tamara Fitzgerald, nouveau professeur de métamorphose, enchantée !

Elle accompagna ses propos d'une profonde révérence, parfaitement exécutée, ce qui contrasta quelque peu avec l'état légèrement moins propret de ses jupes.

- Mmmh... fit-elle en se redressant, un doigt posé sur la joue signe d'intense réflexion. Je connais ces visages... enfin certains toujours. Adam ?

Elle tourna vivement la tête vers lui, ses boucles rouges virevoltant autour d'elle.

- Ils te rappellent rien ?

Et après à peine une seconde entre deux, elle s'approcha du couple de joueurs de Quidditch.

- Ooooooooooooooooh !

Les doigts croisés, les bras repliés de sorte qu'elle sembla poser sa tête sur le dos d'une de ses mains, elle se pencha sur le berceau, un sourire ravi sur les lèvres. Et puis elle se redressa subitement, dévisageant tour à tour le jeune couple.

- Il est un peu jeune pour entrer à l'école, non ?

Un éclat de rire, et elle s'éloigna du couple pour revenir auprès d'Adam. Acte I, scène 1 terminée... entrée de l'artiste pour la scène suivante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bb-demain.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Accueil des professeurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Accueil des professeurs
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01.01/24.C.Moscou - Nouvelle terre d'accueil ?
» Chargement lent de la page d'accueil ...
» Liste des Professeurs, des cours dispensés et de leurs élèves inscrits.
» Les binômes des professeurs [Spéciale dédicace à Swann !] (Marianne)
» De la voie des professeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts' Tomorrow :: Poudlard :: Rez de chaussée :: Hall d'entrée-
Sauter vers: