Hogwarts' Tomorrow

Hogwarts' rebirth
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dimanche premier septembre 2002

Aller en bas 
AuteurMessage
Minerva McGonagall
Directrice de Poudlard
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Dimanche premier septembre 2002   Ven 15 Fév - 10:11

[pour prendre un peu d'avance... post d'intro court]

Chaque élève avait reçu sa lettre de Poudlard (pour ceux qui ne l'ont pas reçue en jeu, cela sera fait au cours du week end. Mais vous pouvez dores et déjà poster là) Il était précisé que le train partirait de la voie 93/4 de la gare de King's Cross ce jour à 11h. Il était déjà 10h30 et les premiers élèves, pressés de partir commençaient à arriver. La journée était magnifique pour une rentrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Appleby
Sixième année
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 08/01/2008
Age : 32
Localisation : Cornouailles / Poudlard

Feuille de personnage
Maison: Gryffondor
Fonction: Elève
Matière préférée: Astronomie

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Lun 18 Fév - 6:27

-T'as vu l'expression de la voisine quand elle a trouvé la carotte bleue dans son jardin?
Ouais, trop drôle! Tu m'écriras pour me dire quand elle récoltera ses radis!
Puéril, suivi d'un soupir de Matt, qui ne fit qu'augmenter le niveau sonore des rires de Jay et Kyle, auxquels s'ajoutèrent ceux, plus subtils, de Herc et Cint. Daphne avait tenu à ce que toute la famille soit présente pour accompagner Kyle à la gare, et Jay fut le premier à appuyer l'idée, arguant qu'il devrait être en mesure de trouver un excellent argument pour que chacun d'eux puisse pendre congé. Évidemment, c'était son boulot. Seul Jeff n'avait pas pu venir. Luke, pour sa part, discutait avec son père, mais un sourire avait enflammé son visage.

-Oh la ferme Matt! T'as pas le sens de l'humour
Bien sûr que j'ai le sens de l'humour, sauf...
... qu'il se trouve sur Jupiter, j'imagine?

Kyle s'était bien retenu de dire qu'il était krypté en une quelconque langue runique, histoire de ne pas le froisser plus qu'il ne le fallait. Car malgré tout, il aimait bien Matt. Parce qu'on pouvait le moquer à perpétuité sans qu'il ne se choque réellement. Il avait trop bon caractère.

-Hola! On est en avance, il n'y a presque personne! Ça parait que vous savez presque tous transplaner, maintenant... interrompit Daphne, plus ou moins émue par la croissance de ses fils, mais surtout préoccupée à rediriger la conversation.

-Bon! Je vous aime, bonne année et tout le reste! Je vais monter voir si y'a pas quelqu'un que je connaisse ou...
"... quelqu'un à embêter." Mais ça, pas besoin de le dire, hein! De toute façon, le clin d'oeil complice de Jay montrait qu'il avait bien compris.
Quelques coups de poings fraternels sur les épaules de ses frères, une poignée de main et un bisou (le plus rapide possible, pas question qu'on voit Kyle embrasser sa mère) plus tard, le cadet Appleby était déjà monté dans le train qu'il arpentait à la recherche de quelqu'un. Peu importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gilvert.deviantart.com
Amarenna McLeod
Cinquième année
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Fonction: Elève
Matière préférée: Histoire de la magie, métamorphose, sortilèges et enchantements, défense contre les forces du mal, potions

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Jeu 28 Fév - 21:06

Amarenna était arrivée depuis longtemps à Londres. Malgré ce qu'avaient dit ses parents, ni l'un ni l'autre n'avaient pu se libérer pour l'accompagner. En même temps, de son père, cela ne l'étonnait pas trop. Avec le haras, c'était souvent difficile pour lui de parvenir à faire autre chose. Quant à sa mère, une importante épidémie l'avait appelée à l'aube à sainte Mangouste. Aussi, la jeune fille avait-elle, seule avec Astria, prit sa malle et utilisé le réseau des cheminées pour se rendre jusqu'au chaudron baveur et de là à King Cross. ayant horreur d'être en retard, elle était arrivée une bonne demi-heure avant que le train n'entre en gare pour prendre les élèves et les mener jusqu'à Poudlard. La jeune fille était assez excitée, il fallait l'avouer, mais personne n'avait rien pu en déceler, mise à part Astria.

"J'ai hâte de voir à quoi ça ressemble, Poudlard..." fit-elle à sa moitié.

Oui, moi aussi. Je pense que a sera différent d'Ascadia.
"Ca, j'aurais pu m'en douter..." répondit la jeune fille en riant.

Pourtant, elle n'était pas d'humeur à rire, tant elle était déçue d'avoir dû faire le trajet seule. Elle poussa un soupir et monta dans le train lorsque les portes de celui-ci s'ouvrirent. Elle n'eut pas de mal à trouver un wagn vide, et pour cause et regarda les premiers arriver. Elle ne fut pas sans remarquer un Gryffondor de son année, accompagné de toute sa famille.

*En voià un qui a de la chance...* songea-t-elle, amère.

*Amy... Tu sais très bien que s'ils l'avaient pu, ils seraient venus...*
*Je sais...*

[à toi de voir si tu la croises ou pas ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Candwell
Première année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Gryffondor
Fonction: Elève
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Jeu 28 Fév - 21:34

Accompagné par son oncle et Luna qu'elle considérait comme sa soeur de coeur, Sarah arriva à la voie neuf trois quart. Et tout comme son anniversaire, ce jour était bien triste pour la petite vélane. Simba s'était transformé en furet et s'était placé sur les épaules de sa maitresse. La fillette tenait fermement la main de son oncle. Il y avait déjà beaucoup d'élèves présent. Le train partait dans trente minutes. Seamus s'agenouilla pour se mettre à la hauteur de sa nièce et lui prit les mains :

"Ecoute Sarah, tu vas être très sage au Collège. Je te promets que je te tiens au courant pour ton papa. Et de toute façon, vous revenez toutes les deux pour les vacances de Noël. N'oublie pas de m'écrire souvent et travaille un peu d'accord ?"

Seamus serra tendrement sa nièce dans ses bras. La petite fille se laissa aller à verser quelques larmes dans les bras de son oncle puis elle se ressaisit. Il fallait qu'elle se montre courageuse tout comme son père. Il n'aimerait pas qu'elle pleure le jour de la rentrée. Elle s'écarta de l'homme et lui répondit:

"D'accord tonton. Et puis peut-être qu'à Noël il sera rentré."

Sarah sécha ses larmes pendant que Seamus commença à monter les malles dans le train. Puis il descendit et serra de nouveau sa nièce dans ses bras. Puis il fit de même avec Luna. Simba se transforma en margay. Décidément, le familier aimait beaucoup cette forme et ici, il pouvait la garder à loisir. Le félin était très excité par ce qui les attendait et Sarah le sentait. Cela la fit même sourire. Elle remarqua un élève qui semblait plus âgé qu'elle accompagné de toute sa famille.

*Pourquoi maman et papa ne sont pas là aussi ?*

*Sarah, ton oncle est là et Luna aussi. Je suis sûr qu'il serait heureux de te voir aller à Poudlard. Ils finiront par les retrouver*

*S'il le font pas, je le ferais moi et je trouverais un moyen de les retrouver.*

Simba frotta son museau contre la jambe de sa maitresse afin de la réconforter. La petite vélane regarda Luna et lui fit un sourire. Puis elle dit :

"Ca te dérange pas si on attend Ryan avant de monter dans le train. Il devrait pas tarder. Je pense que ses parents seront avec lui."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander O'Connel
Cinquième année
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Fonction: Elève
Matière préférée: Métamorphose, potions, défense contre les forces du mal, histoire de la magie

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Jeu 28 Fév - 23:59

Cette année, Alexander et Edwin n'étaient plus que tous les deux pour aller à Poudlard. En effet Clarisse avait terminé ses études au collège et en entamait de nouvelles pour devenir Auror. De plus, ils avaient dû aller à la gare tous seuls. Leurs parents n'avaient pas pu se libérer pour les accompagner. Depuis quelques temps leur père avait beaucoup de travail au ministère et une épidémie s'était déclarée, bloquant leur mère à Sainte Mangouste. Les deux garçons se retrouvèrent bien vite sur le quai de départ du Poudlard express. De nombreux élèves étaient déjà présents. Ils était arrivé juste attend pour pouvoir avoir la chance d'avoir une place. Malgré sa joie de retourner à Poudlard, Alexander était anxieux. Il ne savait pas quelles étaient les dispositions que le professeur MacGonnagal avait pris à son encontre. Il ne voulait pas blesser un élève lors des phases de pleine lune. Perdu dans ses pensées, le serdaigle entra dans le train toujours suivit par son frère. Asria le suivait sous sa forme de louve. Même si elle continuait à changer de forme, sa moitié prenait de plus en plus la forme d'une louve. Alexander se demandait si cela avait un rapport avec sa nature de loup-garou. Justement il regarda cette dernière :

*On retourna à Poudlard. J'espère que le château est resté tel qu'il était dans mes souvenirs.*

*J'en suis sûre et ne t'inquiète pas pour le reste. Ils ont surement trouvé une solution comme à Ascadia.*

Le jeune homme hocha la tête et ouvrit la porte d'un compartiment qu'il pensait vide, mais il y trouva une jeune fille qu'il connaissait très bien, Amarenna McLeod. Après avoir regardé son frère, il demanda timidement à la jeune serdaigle :

"Heu... On peut s'installer avec toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mischief McLagen
Cinquième année
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Mer 5 Mar - 19:20

Premier Septembre. Ce jour tant convoité par certains et pour d'autres, tellement banal. Elle n'aurait jamais pensé que redécouvrir enfin à quoi ressemblait Poudlard l'interessait tellement, la rendait curieuse du bout de ses chaussures blanches vernies jusqu'à la moindre mèche de ses cheveux blonds bouclés ce jour-là. Elle n'avait pas changé depuis la fin de l'année précédente, juste grandi de plusieurs centimètres, donnant ainsi à ses parents la corvée d'aller acheter une nouvelle robe. L'ancienne était bien, pourtant les manches s'averraient être trop courtes, tout comme les pans de sa robe. Le blason de Poudlard avait remplacé celui d'Ascadia, luisant aux rayons du soleil sur sa poitrine.

Mischief prennait confiance en elle ce jour-là, accompagnée de ses deux parents, de leurs familiers et surtout du siens. Celui de son père ressemblait à un chien comme les autres, remuant la queue pour eviter de se faire remarquer, contrairement au familier à sa mère, qui gardait la forme d'un écureuil qui ne cessait de bouger. Shadow, lui, essayait de rester sous sa forme de chaton noir aux yeux de couleur émeraude, qui attirait certains regards dégoutés, pour les moldus supersticieux. Il s'emmellait dans les pieds des autres, et finalement, en ayant assez, il se réfugia dans l'épaule droite de Mischief. Celle-ci n'avait pas reçu de nouvelle de ses deux amis depuis quelques temps, la Serdaigle se demandait bien si ils viendraient à Poudlard ou avaient fugué à Beauxbâtons ou à Durmstrang. Ils ne l'auraient pas laissé planté là, normalement, à par si ils voulaient faire un retour impréssionnant à Poudlard, pour se faire remarquer dès le premier jour.

    x Je vais perdre une certaine liberté à Poudlard, et malgré ça, je suis assez contente d'y aller... C'est bizarre, tu ne trouves pas ?
    ° Tu as toujours été bizarre.
    x ...


Ce qui était le plus étrange, c'était que ses mésententes avec Shadow devenaient de plus en plus nombreuses. Comme si l'un des deux, à chaque fois, le faisait exprès. Mischief, l'ayant remarqué, se gardait ses répliques pour éviter qu'une nouvelle dispute éclate avec son familier. Il était tout de même sa moitié, et même si elle avait envie de l'étrangler, elle savait très bien qu'elle s'étranglerait en même temps, ce qui la retennait de faire tout acte de ce genre.

Au quai 9 3/4, après avoir traversé tranquillement la barrière, Mischief quitta ses parents, après quelques paroles d'au revoir et des salutations de la main. Seulement. Lors de sa première année, elle aurait aimé que sa mère l'embrasse, la rassure, pourtant, rien de tout cela, ils restaient distants, differents des autres parents. Finalement, elle s'y était faire, se disant que certaines choses ne changeaient jamais. Elle monta dans le train, traversant les couloirs, jusqu'à voir au loin Kyle. Il fallait à tout prix qu'elle évite cet idiot. Le premier compartiment accessible contenait trois personnes, ou du moins, une était assise et les deux autres semblait demander si il pouvait s'installer avec elle. Deux Serdaigles et une autre dont elle ignorait la maison, bien que les deux têtes étaient pareilles, de la même année qu'elle. Parfait. Loin de Kyle, loin de cette tête de troll. Alexander O'Connel et Amarenna McLeod. Mischief les avait déjà croisé, parfois discuté, ayant partagé la même classe, rien de très profond. Pourtant, ils étaient certainement sa seule chance...

    x Ca vous gênerait si je m'installe aussi ?


Bon, ce n'était pas gagné. Pourquoi était-elle aussi... Directe et assez mal à l'aise tout à coup ? Shadow soupira, dépité. Il avait surtout un petit brin de honte dans son soupir. Il avait dû être échangé à la naissance, ce n'était pas possible que Mischief soit sa moitié. Cette pensée lui revennait souvent à l'animal et la plupart du temps, Mischief rigolait. Cette fois-ci, ce n'était pas le cas, étant assez impatiente d'entendre leur réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://v-san.skyblog.com
Edwin O'Connel
Cinquième année
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 27/02/2008

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Elève
Matière préférée: Etudes des Moldus

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Dim 9 Mar - 16:43

Edwin traînait derrière son frère. Il dormait encore. Ce matin il ne s'était pas réveillé, pas jusqu'au moment où Clarisse, sa grande soeur était venue le réveiller en lui jetant un seau d'eau froide à la tronche. De là était partie une bataille entre le frère et la soeur. Son familier en avait même fait les frais, il s'était reçu un pot de peinture bleu sur la tronche. Le pauvre animal a boudé Edwin pendant une heure.
La moitié d'Edwin avait la forme d'un écureuil roux, seulement pour la plus part du temps, mais il arrivait qu'il prenne souvent une autre forme de rongeur. Shura, était son nom, et elle dormait sur l'épaule du cinquième année. Aujourd’hui elle avait la forme d’écureuil. Pas réveillé, la tête ailleurs, il rentra dans une jeune femme. Elle devait être en dernière année. Et c'est par cet 'incident' qu'il se réveilla.

- Pardon mademoiselle ...

Dernière la jeune femme, un train, LE Poudlard Express. Un grand sourire se logea sur le visage du garçon, puis il coura, sa malle tapant sur le sol, vers son jumeau.

- Hey Alex ?! Tu crois que le château est resté comme lors de notre pseudo ‘première année’ ?

Shura était descendue de l'épaule du garçon et commençait à taquiner Asria. Les parents des garçons n'étaient pas là, et cela réjouissait le plus agité des jumeaux. Edwin doubla son jumeau pour monter avant son frère. Mais c'est Alex qui choisit le compartiment. Une jeune fille de son année et de la maison de son frère y était déjà. Le Poufsouffle n'attendit pas qu'elle réponde à la demande d'Alex, et il s'assit en face d'elle et posa ses pieds sur la banquette d'en face. Juste à ce moment là, une autre élève entra, une Serdaigle.

- Mais oui elle veut bien qu'on s'installe. Plus on est de fous plus on rit non ? Il a de beaux yeux ton chat. Dit-il en direction de Mischief.

Edwin commença alors à faire son numéro. Faire le pitre était ce qu'il savait faire de mieux.
Il donna un coup de coude à son frère, lui faisant signe de s'asseoir.

* Shura ça te dit de taquiner les gens ? *
* Tu me connais, dès que tu pronnonces le mot 'taquiner' je suis la première partante. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amarenna McLeod
Cinquième année
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Fonction: Elève
Matière préférée: Histoire de la magie, métamorphose, sortilèges et enchantements, défense contre les forces du mal, potions

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Lun 10 Mar - 21:58

Amarenna ne resta pas seule très longtemps. En effet, elle ne tarda pas à voir arriver l'un des jumeaux O'Connel.

*L'autre ne doit pas être très loin...* lui souffla Astria, faisant fleurir un sourire amusé sur le visage de la jolie brune.

Elle regarda le Serdaigle. Son petit côté sombre l'avait toujours intriguée, elle le connaissait un peu, étant donné qu'elle était la personne qu'il fréquentait le plus, mais cela s'arrêtait là. A part son jumeau, il n'y avait personne qui soit réellement proche de lui.

"Salut, Lex..." répondit-elle avec un sourire au jeune homme.

Elle aperçut alors le frangin de celui-ci.

*T'avais raison, puce..*

La petite renarde sauta sur le siège à côté d'elle et posa sa tête blanche sur les genoux de sa moitié.

*J'ai toujours raison... tu le sais bien...*

La jeune fille sourit et la caressa. D'aussi loin qu'elle se souvienne, Astria n'avait jamais trop changé de forme, et c'était naturellement qu'elle était devenue une renarde polaire. Le blanc l'avait toujours fascinée.

"Salut Edwin." ajouta-t-elle au lumineux Poufsouffle qui venait de s'asseoir en face d'elle, sans même attendre sa réponse.

Mais, de toute façon, celle-ci aurait été positive. La jeune fille se demanda un instant pourquoi il était à Poufsouffle et pas à Gryffondor, mais ce n'était pas grave. Elle entendit alors une voix féminine en provenance du couloir et regarda la jeune blonde, elle aussi à Serdaigle.

*Ce wagon est le repère des Serdaigle, et surtout, des cinquième année...* songea-t-elle, amusée.

Elle baissa un instant le regard sur Astria qui avait levé la tête vers elle et les deux moitiés échangèrent un sourire avant qu'amy repose le regard sur Mischief.

"Bien sûr, tu peux te joindre à nous... Je n'avais pas réservé le wagon..."

Elle lui fit un clin d'oeil avant de se retourner vers Edwin, décidée à le taquiner un peu.

"Dis donc, mon grand... Tu devrais peut-être changer de maison, il n'y a que des Serdaigle, ici..."

Elle lui fit un clin d'oeil. D'ailleurs, il ne tarda pas à engager la conversation avec Mischief, se lançant dans un numéro de drague de familier, ce qui manqua de faire mourir de rire l'écossaise qui se tourna vers Alexander.

"tu as déjà vu Poudlard, toi, je crois... C'était comment?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander O'Connel
Cinquième année
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Fonction: Elève
Matière préférée: Métamorphose, potions, défense contre les forces du mal, histoire de la magie

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Mar 11 Mar - 0:44

Pourquoi fallait-il qu'Edwin lui rappelle cette année si terrible ? Son jumeau lui passa devant et entra dans le compartiment sans attendre la réponse d'Amerenna. Le jeune homme la regarda et lui répondit :

"Salut Amarenna."

Le jeune serdaigle entendit un bruit derrière lui. Il se retourna et vit Mischief arriver. Alex ne la connaissait pas vraiment. Cette dernière demanda à s'installer avec eux. Amarenna lui donna une réponse positive. Alexander entra dans le compartiment suivit par Asria. Il s'installa à côté de son frère et la louve posa sa tête sur les genoux du jeune loup-garou. Le serdaigle caressa la tête de sa moitié. Amarenna se prit à taquiner Edwin alors que ce dernier commencer à faire le pitre. Mais le jeune écossais savait que son jumeau avait toujours été comme ça contrairement à lui qui après l'attaque s'était encore plus renfermé sur lui-même. Il se demandait si son turbulent jumeau n'essayait pas de draguer Mischief. Il fut tiré de ses pensées par Amarenna. Elle voulait savoir comment était Poudlard. L'adolescent lui répondit après quelques secondes de silence :

"Oui. C'est un lieu fantastique et chargée d'une grande histoire. C'est bien différent d'Ascadia. Le château est beaucoup plus chaleureux. Ça me fera plaisir de retrouver Poudlard et ses fantômes. Chaque maison à son propre fantôme. Il y a aussi la forêt interdite qui est un endroit assez fascinant, mais on n'a pas le droit de s'y rendre."

Le jeune homme se tut. Il était heureux de retourner à Poudlard, mais cela lui faisait peur aussi. Heureusement, ce n'était pas un jour de pleine lune aujourd'hui. Il savait qu'Edwin ressentirait sa crainte comme toujours. Mais elle était bien réelle et il ne pouvait pas la cacher. Asria sentit la crainte de son maitre aussi.

*Ne t'inquiètes pas. Tout se passera bien.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mischief McLagen
Cinquième année
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Mer 12 Mar - 19:40

Mischief souria à Edwin, en guise de réponse, après ses dernières paroles, ravalant un soupir de satisfaction. Belle remarque ? Oui, certainement.

x Merci. La tienne aussi est... Comment dire... Chuis à court de mots en ce moment, mais elle est très sympa. Elle s'appelle comment ?

Shadow leva les yeux vers le plafond, desespéré. Mischief fit une petite grimace pour accompagner ses dernières paroles. La Serdaigle se rendait compte, d'un côté, à quel point elle était ignorante par rapport aux autres. Ce n'était pas bien grave pour elle, mais ce voyage lui donnerait l'occasion d'en savoir un peu plus. Comprendrait-il ? Peut-être. Peut-être pas. C'était à lui de voir après tout. Si il pensait qu'elle se moquait de lui, tant pis, et si c'était le contraire, tant mieux. Au fond d'elle, la Serdaigle avait aussi levé les yeux vers le plafond, pour essayer d'ignorer ces malheureux mots qui avaient constitué sa phrase.

Entourée, elle donnait l'air d'être moins présente, elle avait l'impression d'être beaucoup moins ciblée par les autres personnes... Elle s'installa à côté d'Amarenna, la remerciant ; Shadow, assis sur ses jambes, fixant sans ciller le Poufsouffle. Celui-ci avait l'air de l'intriguer. Le familier de Mischief avait eu peu à faire avec des gens du genre d'Edwin, qui le fascinait. Les paroles de l'autre Serdaigle, taquinant Edwin, amusèrent Mischief. Alexander se mit à parler de Poudlard, ce qui attira l'attention de la Serdaigle.

    x Un fantome pour chaque maison ? Tu as dû voir celui de Serdaigle. Plutôt celle. Etait-elle comme dans toutes les descriptions données sur elle ?


Mischief avait toujours été interessée par Poudlard, et particulièrement sa maison, sur laquelle elle avait lu plusieurs livres. La fille de Rowena Serdaigle était le fantome des aigles, belle et intelligente, mais avait perdu un diadème. Diadème donnant une intelligence hors du commun paraissait-il. Tous auraient aimé la trouver, ainsi, dans toutes les situations, les solutions ingénieuses apparaitraient en un claquement de doigt. Parfois disait-on que la créatrice de Serdaigle et sa fille avaient été dotée d'intelligences hors du commun, ce qui laissait les rumeurs trainer. Et maintenant qu'elle avait l'occasion d'en savoir plus, valait-il plutôt en profiter.

    ° Ta question est idiote. Bien sûr que oui qu'elle est comme dans les descriptions.
    x Je ne t'ai rien demandé à toi.
    ° Je te fais juste une remarque.


Elle fronça les sourcils en observant son familier. Et voilà que ça recommençait. Mischief dû ceder une nouvelle fois mais cela commençait à l'agacer sérieusement. A par si sa moitié traversait une période de crise bien cachée, Mischief ne voyait pas ce qui pouvait le mettre dans un tel état. Après avoir entendu la réponse d'Alexander, elle fixait ses yeux dans ses pensées. Instant de réflexion, mais rien ne semblait pouvoir répondre à sa question. Après un court moment, la Serdaigle releva son regard vers le monde exterieur, écoutant les conversations qui se déroulaient, un doux sourire peint sur ses fines lèvres. Contrairement à ce qu'elle croyait, Mischief ne s'ennuyait pas. Elle se sentait à l'aise, malgré ses poils légèrement hérissés de Shadow. Aucunement tendue. Plutôt zen, toutes les choses semblaient l'amuser, ou quasiment toutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://v-san.skyblog.com
Edwin O'Connel
Cinquième année
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 27/02/2008

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Elève
Matière préférée: Etudes des Moldus

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Mer 12 Mar - 21:26

- La mienne est très remuante si c'est ce que tu cherchais comme mot. Elle s'appelle Shura. Et toi comment il ... elle s'appelle ?

Il tourna la tête, mais gardant une oreille vers Mischief pour entendre la réponse. Mais son devoir d'élément perturbateur l'appelait. Amarenna lui posa une question. Il se redressa, lui fit un sourire des plus charmeurs, et s'avança pour lui répondre.

- S'il y a une place dans votre dortoir alors je deviens tout de suite Serdaigle. Ça me permettrait de surveiller Alex...

* Tout comme les deux demoiselles ici ... huhu ...*


Clin d'oeil à la demoiselle, avant de s’avachir dans la baquette et de taquiner encore plus son frère. Shura était d'ailleurs en train de s'occuper Asria qui était tranquille.
Des questions venaient ensuite sur Poudlard? Généralement c'est en première année que l'on pose ce genre de questions aux plus grand. Sauf que là ils étaient tous nouveaux, sauf les sixièmes et septièmes année et exceptionnellement les jumeaux O'Connel.
Croisant les bras, il parodia les propos d'Alex. Histoire de faire rire le wagon.

- En fait, Poudlard c'est grand, tu peux plus facilement faire des trolleries sans te faire prendre par les profs. Y a de multitudes de passages secrets, des trucs bien plus fascinant que le passé de cette école. La forêt elle est très cool, y a plein de bestioles affreuses là bas. Toutes plus moches les unes que les autres. Ah non, on peut trouver des licornes, ça devrait vous plaire mesdemoiselles. Si vous voulez que je vous fasse visiter c'est sans problèmes. Alex sera là pour la partie histoire de la visite et moi ... bah ... le reste.

Arriva ensuite le sujet des fantômes. Par le chaudron de Merlin que ça pouvait être d'un ennui. Il fallait qu'il s'occupe de tout ça. Mais avant, petite mise au point.

- Tu dois parler de la Dame Grise Mischief non ? Bah elle est plutôt froide quand on la traverse mais sinon elle est sympa, enfin Alex pourra plus en dire que moi, parce que moi, dans ma maison c'est le Moine Gras, pas le meilleur. Pour Gryffondor ils ont un tordu, Nick Quasi-sans-tête et chez Serpentard c'est le Baron Sanglant, lui il terrorise toute l'école. Mais peut-être qu'il sont parti depuis ? M'enfin, ont va pas commencer à parler cours et théorie, que diriez vous de faire quelque chose de plus amusant ?

Une idée en tête ? Hum ... Possible. Il regarda Shura, en signe que la mission turbulence, la première de l'année scolaire allait commencer. La petite moitié d'Edwin se frotta les pattes, et prit de l'élan pour sauter sur la louve. Elle le savait, Asria allait réagir, et cela allait mettre de l'ambiance dans ce train.

* Génial Shura, t'es la meilleure. *

* On est les meilleurs ! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amarenna McLeod
Cinquième année
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Fonction: Elève
Matière préférée: Histoire de la magie, métamorphose, sortilèges et enchantements, défense contre les forces du mal, potions

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Mer 12 Mar - 22:06

Le jumeau d'Alexander était décidément toujours aussi turbulent. Amarenna sourit. Non, vraiment, elle ne comprenait pas pourquoi il était à Poufsouffle et pas à Gryffondor. Enfin... Les voies du Choixpeau étaient impénétrables... La jeune fille, à la remarque d'Edwin eut une moue légèrement boudeuse avant de répliquer.

"Mmmh... On a déjà ton frère, on a pas besoin de toi..."

Sur ces mots, elle tira la langue au jeune homme avant d'éclater de rire. Elle se sentait bien, là... L'idée de parvenir à Poudlard dans quelques heures la maintenait dans un état d'excitation tel qu'elle avait presque du mal à rester assise. Astria avait beau tenter de la tenir au calme, cela ne servait à rien. Non, vraiment, heureusement qu'elle n'était pas toute seule dans le wagon. Sinon, elle aurait passé son temps à sauter comme une puce. Elle n'était même pas sûre qu'un bon livre aurait suffi pour la calmer. Elle préféra donc se concentrer sur la suite des paroles des jumeaux concernant Poudlard tandis que Mischief prenait place à côté d'elle. La blonde Serdaigle était souvent seule. Il fallait avouer qu'à Ascadia, les dortoirs étaient plus petits. Des chambres de 2/3 personnes seulement. Il était donc difficile de bien connaître les filles qui étaient de la même année. D'ailleurs, même si la pratique des maisons avait été maintenue, pour dormir, toutes les maisons étaient mélangée.

*J'ai vraiment hâte d'y arriver...*
*Oui, je sens ça... Tu veux pas te calmer un peu, Amy?*

La jeune fille ne répondit pas, mais se pencha en avant, dévoilant son décolleté sans même y prêter attention aux deux jeunes hommes qui lui faisaient face. Son pantalon, un taille basse, laissait visible son nombril et le piercing qui l'habillait depuis son anniversaire.

"C'est vrai qu'on est répartis selon les maisons?" demanda-t-elle toujours à Alexander.

Le jeune homme était réservé. Un peu trop. Si Amarenna pouvait le comprendre, elle voulait surtout lui faire comprendre que là, il pouvait se lâcher, tout comme Mischief. Finalement, Astria abandonna l'affaire de rester tranquillement la tête sur les genoux de sa moitié et se jeta à son tour dans la mêlée qui occupait les moitié des jumeaux.

Attention, j'arrive! leur lança-t-elle.

Amarenna posa tout à coup un regard surpris sur sa moitié. Elle d'ordinaire très réservée, voilà qu'elle décidait, tout à coup, de se mettre à jouer avec deux familiers qui lui étaient pratiquement inconnus... Sans doute était-ce l'excitation de l'écossaise qui avait ainsi énervé sa moitié qui avait décidée de lui faire comprendre que cela pouvait parfois être... Bref. Plutôt que de s'apesantir sur ce mystère, elle se retourna vers Edwin en rougissant légèrement. La gêne de l'impulsivité d'Astria, sans doute...

"Pour la visite, ça sera avec plaisir..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander O'Connel
Cinquième année
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Fonction: Elève
Matière préférée: Métamorphose, potions, défense contre les forces du mal, histoire de la magie

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Jeu 13 Mar - 0:49

L'humeur était plutôt joyeuse dans le compartiment. Edwin commença même à le taquiner pendant que Shure se jeta sur Asria. La louve essaya d'attraper l'écureuil qui était difficilement saisissable. Amarenna répondit au jeune poufsouffle et Alexander renchérit derrière avec un petit sourire :

'C'est plutôt moi qui dois te surveiller, tu ne crois pas ? Et je pense que les fantômes des maisons seront toujours là. Le Baron Sanglant est le seul fantôme qui fasse peur à Peeves. La Dame grise est vraiment sympa et c'est quelqu'un qui montre bien les qualité des serdaigles. "

La bonne ambiance dans le compartiment détendit le jeune loup garou. La bonne humeur de son frère était très communicative. Le jeune homme regarda Amarenna. Il aimait beaucoup la jeune fille, mais à cause de sa nature de loup garou, il avait peur de s'attacher aux autres. Le regard qu'il portait à la jeune serdaigle était doux. Cette dernière se pencha vers eux leur dévoilant un très beau décolleté. Décidément tout lui plaisait dans cette jeune fille, autant son physique que son intelligence. De nouveau elle lui posa une question. Puis elle accepta la proposition de Edwin concernant la visite de la forêt interdite. La renarde d'Amerenna se mêla au jeu de Asria et Shure. Le jeune serdaigle regarda la scène d'un air amusé et répondit à la jeune fille :

" Oui, chaque maison à sa propre salle commune. Elle sont toute protégée par un mot de passe. Celle des serdaigles se trouve dans une tour. Normalement les dortoirs sont organisés par années, mais avec la réouverture de Poudlard je sais pas vraiment comment ils vont faire."

Le jeune écossais regarda Amarenna dans les yeux et rajouta :

"Je pourrais te faire visiter le château si tu veux. Mais c'est sûr que je connais moins d'endroits secret que mon turbulent frère."

Lorsqu'il dit ces quelques mots, Alexander se sentit rougir un peu. Il se sentait vraiment idiot en face de la jeune serdaigle. Dans ces moment là il enviait vraiment Edwin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Appleby
Sixième année
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 08/01/2008
Age : 32
Localisation : Cornouailles / Poudlard

Feuille de personnage
Maison: Gryffondor
Fonction: Elève
Matière préférée: Astronomie

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Jeu 13 Mar - 5:02

Kyle observa un attroupement se former autour d'un wagon, où les doublons doubleurs O'Connel s'étaient installés, et voulu les enquiquiner, mais en voyant Mischief arriver dans le décor, il se dit que son corps ne supporterait pas une telle dose de sang bleu. Et puis, cette fille était un tantinet trop étrange pour faire joujou avec...

Dès que tout ce beau monde fut embarqué dans ce compartiment, Kyle passa devant, mine de rien, ce qui lui vallu un commentaire de Nya :


"C'est que tu t'assagies?"
"Si tu le dis..."

À peine eut-il le compartiment qu'il entendit un grognement et une course entre les familiers. Manifestement, il avait bien fait de ne pas se mêler à cette réunion d'immaturité. Il poursuivit donc son chemin, balançant ses affaires dans un compartiment vide duquel il sortit rapidement, en fermant la porte coulissante derrière lui, pour le "réserver" et laissa errer son regard. Une seconde, puis deux, puis...

Une petite fille* venait de monter dans le train, accompagné d’une panthère miniature. Tiens, elle lui semblait jeune pour avoir déjà un familier. Mais bon, il s’en fichait en réalité. Il s’avança nonchalamment vers elle, sans voir si d’autres gamins étaient avec elle ou non. Il n’aimait pas particulièrement embêter les tous-petits, mais lorsqu’il n’avait pas de viande de choix, il ne refusait pas de se rabattre sur les hors-d’œuvres. Il parsema ses cheveux de gris en s’approchant, et creusa des rides aux coin de ses yeux, pour se faire passer pour un employé du train :


-Salut, petite. Le wagon pour les premières années n’est pas ici. C’est le treizième en fait, et ici nous ne sommes que dans le huitième…

Si ses souvenirs étaient bon, il n’y avait que douze wagons dans le Poudlard Express. Farce simpliste et facile, mais néanmoins efficace. Elle devrait suffire à semer un brin de panique chez la fillette. C’était ça ou « mais que fais-tu sans ta robe de sorcier? », et comme Kyle ne l’avait toujours pas enfilée lui-même, il lui aurait été difficile d’être crédible, tout aussi naïve que la jeune inconnue puisse être.

Jetant un coup d’œil à la fenêtre, il tenta de se rappeler comment était Poudlard. Un seul mot lui revenait à l’esprit : grand. Mais comme il avait lui-même grandit, le château lui semblerait certainement plus petit que 5 ans auparavant. Cinq ans déjà, réellement?


[hj : *Sarah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gilvert.deviantart.com
Maria-Luna Nansen
Première année
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Elève
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Mer 19 Mar - 21:27

Luna regarda Sarah pleurer, le coeur brisé. Elle n'aimait pas voir son amie en larmes, elle en était anéantie à chaque fois. Elle continuait de contempler son beau visage triste avec une mine de déception en voyant encore de petites larmes que Sarah essayait de faire disparaitre de sa main. Pendant ce temps, Seamus posait les valises dans le train. Un engin énorme, impressionnant, le Poudlard Express était magnifique dans sa couleur noire et rouge cuivré, et il crachait tellement de fumée ! Distraite un moment, elle ne vit pas l'oncle de Sarah s'approcher d'elle et sursauta quand elle le vit juste en face d'elle. Il la prit dans ses bras et elle sentit son coeur battre très fort. Elle avait tellement l'impression que tout était réel qu'elle en oubliait presque que c'était un rêve... Mais non ! Elle l'avait décidé, ce n'était pas réel, point. Sinon elle ne reverrait jamais ses parents... non ! Il ne fallait pas y penser. Le sourire de la princesse lui redonna un brin de bonne humeur, elle était encore plus jolie quand elle avait l'air heureuse. Alors même si c'était sans joie cette fois, c'était un premier pas. Elle parla d'attendre "Rajan" - du moins était-ce l'orthographe que Luna donnait à ce prénom - et la rouquine baissa les yeux.

**Oui ! Vas-y, dis-lui que ça te dérange !**

"Toi, l'Autre, toi tais-toi. Elle est triste, je ne vais pas lui dire."

**Même si elle ne l'étais pas, tu ne lui aurais pas dit, affirme-toi un peu !**

"Non. C'est son ami, je respecte son choix."

**Tu vas te laisser écraser comme ça ?**

"SUFFIT !"


Elle releva les yeux, et hocha la tête vivement, en signe d'affirmation, puis fit un sourire satisfait à son familier qui était un colibri aujourd'hui. Celui ci replia ses ailes et enfouillit sa tête dedans, boudeur. Luna n'appréciait pas vraiment Rajan, peut-être que c'était de la jalousie mal placée, mais elle avait le sentiment qu'elle ne pouvait pas s'entendre avec lui et il était toujours aux petits soins de Sarah, il la collait presque... Non, c'était sans doute que la fillette n'avait jamais pu s'entendre avec personne, l'ange était une exception. Elle était tellement belle et tellement gentille, elle avait tant de charme qu'on ne pouvait pas ne pas l'aimer. Nastassja, elle, c'était une autre exception, elle s'était elle-même désignée grande soeur. Des élèves de tout âge défilaient, Luna en avait le tournis. Elle était tellement mieux dans sa campagne perdue en Norvège ! Là-bas, il y avait les monstres... mais là-bas, elle se réveillerait dans une chambre blanche qu'elle connaissait bien : celle de l'enfant de dix ans qui avait plongé dans un sommeil tellement profond qu'elle avait l'impression que cela faisait un an qu'elle rêvait.


"Sarah... je suis désolée, mais Rajan est peut-être dans le train. On ne le voit pas. Je veux attendre avec toi, je ferai tout ce que tu feras. Mais si le train pars sans nous, tu seras déçue, je ne veux pas te voir déçue !"

Après deux mois passés dans une maison anglaise, Luna savait maintenant parler couramment la langue, elle ne faisait presque plus de fautes, mais c'était surtout qu'elle se débrouillait pour faire des phrases simples, au présent le plus souvent, et sans vraiment de mot de liaison. Elle entendit le sifflet qui annonçait le départ du véhicule et se dépêcha donc de monter. Elle tendit la main à l'ange et elles se retrouvèrent toutes les deux dans le wagon près de leurs bagages. Là, la rouquine se plaça derrière son amie, elle ne voulait pas affronter les autres seule, et puis Sarah avait bien plus de charme qu'elle. Elle, elle était moche, elle ferait peur à tout le monde avec ses yeux dépareillés. Elle plaça ses cheveux flamboyants devant, pour ne pas qu'on voie son visage. Là, un garçon aborda Sarah, c'était exactement comme elle le pensait : la jolie petite fille avait bien du charme et on lui parlait volontiers à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Candwell
Première année
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 20/12/2007

Feuille de personnage
Maison: Gryffondor
Fonction: Elève
Matière préférée:

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Dim 23 Mar - 15:06

Cela faisait déjà un bon moment que Sarah attendait Ryann sur le quai. Le Poudlard express n'allait pas tarder à partir quand Luna lui proposa de monter dans le train. Ryann se trouvait peut-être déjà dedans. La petite vélane embrassa une dernière fois son oncle et suivit Luna. Une fois dans le wagon les deux fillettes se mirent à la recherche d'un compartiment libre, Simba les précédant. Sarah en profitait pour regarder si elle ne voyait pas son ami. Cela fit que la petite vélane rentra dans quelqu'un. Elle leva les yeux et vit un employé du train. ce dernier lui expliqua qu'elles se trouvaient dans le mauvais wagon. Celui des premières années était le treizième. La petite fille n'avait pas eut l'impression que le train soit si long. De plus, son oncle ne les auraient jamais mis dans le mauvais wagons. Elle fixa l'employé de son regard gris et lui répondit avec un ton de défi :

"Je pense pas qu'on se soit tromper de wagon. Mon oncle était à Poudlard et il sait dans quel ,wagon nous mettre. De plus, le train ne me semble pas si long. Et puis on est bien ici. Je viens juste de trouver un compartiment de vide et on va s'y installer. Le train va partir dans pas longtemps alors on va pas changer de wagon maintenant."

La fillette regarda Simba et lui demanda par télépathie :

*Tu peux aller vérifier ce qu'il nous a dit sur le nombre de wagon. Il vaut mieux vérifier.*

*D'accord, mais on ne s'est jamais retrouvé autant éloigné.*

*Vas-y. On verra bien ce qu'il se passera.*

Simba se transforma en faucon et s'envola par une fenêtre afin de compter le nombre de wagons qu'il y avait à partir de huitième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Appleby
Sixième année
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 08/01/2008
Age : 32
Localisation : Cornouailles / Poudlard

Feuille de personnage
Maison: Gryffondor
Fonction: Elève
Matière préférée: Astronomie

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Lun 7 Avr - 5:05

"Quelle arrogance!"
"Ça te plait, j'imagine..."
"En effet!"

Ce qui lui plaisait un peu moins, par contre, c'était qu'elle venait de détruire la blague en lançant son familier par la fenêtre. Espérons que le train ne choisirait pas ce moment pour partir, car dans ce cas la fillette risquait de hurler de douleur, et Kyle aurait des embrouilles. De grosses embrouilles...

Il remarqua alors une autre petite fille, qui semblait vouloir se cacher derrière la première. Il lui sourit, s'efforçant de répéter le plus possible les gestes des employés.


-Bonjour, jeune fille. Croyez-vous aussi que je devrais aviser mon supérieur que la clientèle du Poudlard Express considère ma formation comme bâclée, et me considère comme mal-informé sur mon propre milieu de travail?

Un sourire poli, quelques haussements de sourcils appropriés, et le charme devrait faire son effet. Si l'arrogante lui tenait tête, ce qui relevait quand même de l'exception, la timide prendrait probablement ses avertissements plus au sérieux. Nya commençait à se trémousser sur son épaule, signe que la situation ne lui plaisait guère.

"Mais calme-toi, Nya, tu vois pas que je gère?"
"Que tu quoi? Je te signale que la petite maligne a déjà failli faire s'écraser ton plan génialissime!"
"Mais non, t'exagères. Elle l'a à peine fait vibrer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gilvert.deviantart.com
Edwin O'Connel
Cinquième année
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 27/02/2008

Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Fonction: Elève
Matière préférée: Etudes des Moldus

MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   Jeu 17 Avr - 20:22

Shura faisait tourner en bourrique la louve. Edwin était fière de sa moitié. Ainsi il essayait de mettre en confiance sont frère, ce qui n'était pas souvent facile. Son jumeau parla d'ailleurs de le surveiller. Il se redressa brutalement. Depuis quand avait-il besoin d'être surveillé ? Le souvenir de la nuit où il a retrouvé Mélanie lui apparut comme un flash back. Il s’avachit aussitôt dans le fauteuil.

* Mouef ... *


Il lança un regard en coin à son frère, déçu qu'il ait raison. Il se rapprocha d'Alex, se colla à lui, et lui chuchota quelque chose.

- Dit, frérot, tu me fileras le mot de passe de votre salle commune ?

Il observa avec un regard malin les deux jeunes filles en face de lui.
Shura était montée en hauteur, là où les bagages étaient posés. Ainsi Asria ne pouvait pas l'atteindre.
Le silence n'avait pas le temps de s'installer dans le compartiment. A chaque fois soit Edwin soit Shura relançaient l'animation. Après avoir bien taquiné la louve, Shura s'attaquait à la renarde. Edwin fit de même en s'occupant d'Amarenna. Sachant bien sûr que son frère avait l'oeil sur la demoiselle. Le Poufsouffle était certes un enfant actif mais pas aveugle.
Se rapprochant une fois de plus de la Serdaigle, il lui parla d'un ton ironique.

- Mademoiselle, vous me semblez bien dissipée... Il va falloir calmer tout ça pendant votre séjour à Poudlard. Pour cela je vous mets entre les mains de mon très charmant frère. Quand à moi je me chargerai de l'autre demoiselle de Serdaigle.

Sourire charmeur à Mischief. Non, le garçon de Poufsouffle ne perdait rien pour attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dimanche premier septembre 2002   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dimanche premier septembre 2002
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti-Observateur observe le Premier ministre Laurent Lamothe
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Le discours du premier ministre J E Alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts' Tomorrow :: Voyages :: Grande Bretagne :: Angleterre :: Londres :: King's Cross-
Sauter vers: